l'information circule dans l'entreprise, je l'ai souvent croisée devant la ... machine à café

Translation

Powered by Google



La seconde édition (après l'indicateur 2005) du Truffle 100 vient de nous être livrée par la société de capital risque Truffle Venture.

Cet indicateur est produit en partenariat avec le CXP et s'intéresse en particulier aux éditeurs de logiciels français (ne sont pas pris en compte les grands éditeurs internationaux qui sont implantés en France). Il est constitué (comme son nom le laisse supposé) des 100 premiers éditeurs de l'hexagone. Le top 100 s'apprécie sur la base du chiffre d'affaires réalisé par ces éditeurs, soit la vente de licences et de services associés.

Son objectif : analyser la vitalité des entreprises de ce secteur à forte composante R&D.

Quelques données :


  1. le chiffre d'affaires global réalisé par les sociétés qui constituent l'indicateur est de 5,4 milliards d'euros. Si on ne retient (tout du moins pour certaines sociétés) que l'activité liée à l'édition, le CA est de 3,6 milliards d'euros ; soit une croissance de 28 % par rapport à l'indicateur précédent. L'explication fournie par Truffle Venture serait celle de la croissance externe, soit l'acquisition d'éditeurs étrangers pour les plus gros acteurs du top 100 et celle de la croissance organique pour les plus petits (à ce titre, l'indicateur relève que le CA réalisé par le plus petit est passé de 1 à 2,5 millions d'euros)
  2. 36 % des sociétés de l'indice ont levé des fonds
  3. le secteur du logiciel est extrêmement atomisé sur une multitude de petits acteurs. Les 3 premiers de l'indice pèsent pour 56 % du CA global des 100 ; les 10 premiers pour 75 % ; les 20 premiers pour 84 %
  4. 71 % des sociétés de l'indice ont un CA inférieur à 15 millions d'euros
  5. les effectifs cumulés des sociétés du Truffle 100 dédiés à la R&D sont de 8 546 ; soit une croissance de plus de 20 % par rapport à l'indicateur précédent
En résumé, l'indicateur note :

  1. la vitalité du secteur avec cependant une diversification encore limitée
  2. sa forte capacité à innover et créer de valeur (avec une rentabilité nette proche de 10% du CA en moyenne)
  3. un réservoir d'emplois qualifiés
  4. bref, une dynamique de croissance à développer davantage
Où l'on parle à nouveau de créer un "Small Business Act" à la française qui permettrait notamment aux plus petits acteurs du secteur d'accéder plus facilement aux marchés publics.

On comprend mieux la volonté des pouvoirs publics en France à vouloir favoriser l'éclosion de champions nationaux et la concentration des ressources du secteur pour mieux aborder la concurrence sur les marchés étrangers (34 % des éditeurs déclarent l'implantation sur les marchés extérieurs comme un enjeux) et faire que ces éditeurs ne deviennent la proie des grands acteurs internationaux du secteur. A ce propos, je vous laisse imaginer (sur la base des chiffres qui suivent) le chemin qu'il reste à parcourir :

CA global (vente de licences et services associés) :
 
    - ORACLE 11, 5 milliards d'euros
    - SAP 7,5 milliards d'euros
    - TRUFFLE 100 (le cumul des 100 premiers éditeurs français) 3,5 milliards d'euros


And the winner is ...


... Microsoft 34,5 milliards d'euros (soit 10 fois le CA cumulé des 100 principaux éditeurs français de l'indice Truffle)

Dernier indicateur qui révèle l'étendue du chemin : les investissements cumulés en R&D des sociétés de l'indice Truffle 100 est équivalent à ceux de la seule société SAP.

Mais pour reprendre un proverbe chinois déjà cité dans un billet récent : "Quand tu es arrivé au sommet de la montagne, continue de grimper"

Consulter l'indicateur




Rédigé par la machine à café le 29/05/2006 à 22:50 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Google Furl Y! Technorati Viadeo Pinterest
Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Add to Netvibes

Abonnement Bloglines

Add to Google

/a_la_une

Subscribe in NewsGator Online



Vous n'utilisez pas d'agrégateur de flux RSS Vous pouvez recevoir - dès parution - les billets de ce weblog sur votre outil de messagerie en vous inscrivant ci-dessous


entrez votre adresse e-mail :