l'information circule dans l'entreprise, je l'ai souvent croisée devant la ... machine à café

Translation

Powered by Google

17/03/2006


Produire l'information est une chose, la diffuser en est une autre.

Sans entrer dans une opposition de style entre Internet ancienne génération (de plus en plus assimilé à la notion de Web 1.0) versus Web 2.0, on dira pour faire simple qu'avant, on vérifiait la fraîcheur de l'information en :
  1. se connectant régulièrement aux sites surveillés (il existe aussi des produits payants qui balaient des sites surveillés à la recherche des pages mises à jour)
  2. s'abonnant à des newsletters diffusées par e-mail
  3. s'abonnant à des services d'alerte transmis aussi par e-mail.
Avant, c'était quand le RSS (Really Simple Syndication ou encore Rich Site Summary) n'était pas encore un format de syndication de contenu web adoptés par les sites d'actualité et les weblogs principalement.

La question aujourd'hui (c'est l'homme de marché qui parle) est de trouver le meilleur moyen d'amener une information à la connaissance des internautes. Si on considère le Net comme étant - en partie et pas seulement - un marché sur lequel une offre de contenu (l'information) rencontre une demande (les lecteurs dont le rattachement à une communauté devient la tendance), on parlera de recrutement et de fidélisation. Alors, où est la réponse : RSS, newsletters, service d'alerte pas e-mail ?

Pour les initiés, on peut penser qu'en dehors des fils RSS, point de salut. Simplicité oblige, l'avantage des fils RSS tient à ce que diverses sources d'informations sont résumées et agrégées via un logiciel de lecture autrement appelé agrégateur de flux. Pour faire simple, la surveillance des informations mises à jour ne nécessite plus la connection aux sites bookmarkés ou encore l'inscription à des newsletters.

Jusque là, la démonstration est facile et si je devais résumer mon expérience, je dirais que mon agrégateur me permet de surveiller quotidiennement une trentaine de sites et weblogs en un point d'entrée unique.

Fort de cette certitude (la diffusion de l'information passe par les fils RSS), je lis un billet paru dans Marketingrama.com intitulé : "La fidélisation d'un blog passe par le RSS mais aussi par le mail"

Où il est question de solutions d'alerte en "push mail" et de convergence entre mail et RSS. Marketingrama.com renvoie, par ailleurs, à une étude réalisée en octobre 2005 par Ipsos Insight pour le compte de Yahoo sur les usages des flux RSS par les internautes américains.

Résumé :
  1. l'usage des flux RSS croît ; cependant, seulement 12 % des internautes interrogés connaissent le terme RSS et 4 % connaissent le terme et font usage de ces flux
  2. qu'on se rassure, 27 % des internautes du panel utilisent des flux RSS sans le savoir, ce qui nous ramène à un pourcentage de non utilisateurs de flux RSS total de 69 %
  3. d'un point de vue démographique, ceux qui utilisent consciemment les flux RSS sont majoritairement des hommes jeunes diplômés de l'enseignement supérieur ; cependant, le quart des internautes qui utilisent ces flux sans le savoir sont présents dans toutes les catégories de la population des internautes
  4. enfin, les réponses avancées pour rendre l'usage des flux RSS plus commun sont :
    • pédagogique (informer les internautes sur les avantages en terme de simplicité qu'offre les RSS pour accéder à l'information)
    • fonctionnelle en simplifiant l'interface d'abonnement aux flux RSS (où il est question de pages de démarrage personnalisées et de lecteurs de flux comme extension de navigateurs)
Alors RSS ou e-mail ?

Et si la réponse était dans le mélange des genres. C'est le modèle retenu par certains weblogs et quotidiens nationaux qui proposent l'accès aux articles par l'intermédiaire d'un site, de même que l'abonnement à une newsletter ou encore au fil RSS.

Veille & Innovation mène l'enquête (sondage express à prévoir sur ce site !)

RSS - Crossing into the Mainstream



Rédigé par lamachineacafe le 17/03/2006 à 22:35 | Commentaires (0) | Permalien

Facebook Google + Twitter LinkedIn Del.icio.us Google Furl Y! Technorati Viadeo Pinterest

Nouveau commentaire :

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Add to Netvibes

Abonnement Bloglines

Add to Google

/a_la_une

Subscribe in NewsGator Online



Vous n'utilisez pas d'agrégateur de flux RSS Vous pouvez recevoir - dès parution - les billets de ce weblog sur votre outil de messagerie en vous inscrivant ci-dessous


entrez votre adresse e-mail :