l'information circule dans l'entreprise, je l'ai souvent croisée devant la ... machine à café

Translation

Powered by Google

Wikia : le moteur de recherche qui se veut ouvert
 
Il y a un an (très exactement), la communauté des SEO (search engine optimizers) se mettait en branle sur le projet (dénomé alors) Wikiasari, le moteur de recherche qui se veut ouvert et universel promut par le fondateur de "l'encyclopédie libre" Wikipedia (voir à ce sujet "l'Odyssée de Wikiasari ")

Depuis, l'attente était forte. La détection du moindre indice en provenance de J. Wales était sujette à entretenir la rumeur. JW a parlé et annoncé - le 23 décembre dernier - le lancement public du nouveau service de recherche Wikia Search.

Après une période de béta test concentrée sur les 2 dernières semaines de 2007, l'accès public au moteur est donc programmé pour le 7 janvier prochain.

Retour :

Le projet initié par J. Wales se veut une alternative aux moteurs de recherche qui drainent actuellement la majorité des internautes vers les contenus en ligne. Pour ce faire, la nouvelle plateforme se doit d'être organisée en respectant les principes de transparence (l'algorithme est ouvert), de non divulgation de données à caractère privé et de contribution de la communauté ou d'intervention du facteur humain.
Dans ce contexte de développement, la société Wikia Inc. qui porte le projet a acquis mi-2007 une technologie d'indexation de pages basée sur la contribution des internautes (Grub).

Les pronostics sont ouverts quant aux chances de survie de cette nouvelle plate forme de recherche dont on peut penser qu'un des objectifs est de venir jouer dans la cour de Google à défaut d'entammer son hégémonie sur les recherches en ligne. Certains émettent déjà l'avis de faire-part qui viendra clore l'aventure du moteur open source, mais ceci n'engage qu'eux-mêmes.

L'intégration du facteur humain dans les moteurs en complément de l'algorithme de recherche deviendrait un critère de différenciation. Google n'est pas en reste : pour preuve des évaluateurs humains viennent affiner la remontée de certains résultats (c'est dit ici par le directeur de la recherche P. Norvig) 

Pendant ce temps, la firme de Mountain View poursuit son projet de création d'une encyclopédie en ligne (l'info) qui répond au doux nom de Knol. L'année 2008 est déjà bien lancée dans l'univers de la recherche en ligne et déjà les victimes de 2007 sont à classer au registre des souvenirs éphémères. Qui se souvient de Quaero (l'alternative européenne à Google) ?


NB. Dans le monde impitoyable des services et plateformes d'accès au Net, on retiendra la disparition programmée pour février prochain de Netscape (l'ancienne valeur sure du Net à ses débuts qui a connu plusieurs vies - voir à ce sujet le billet "Netscape : le retour ?

source de l'info : PCWorld

_________________________________
Ressoucres :

Welcome to Search Wikia Labs

Syndication
RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Add to Netvibes

Abonnement Bloglines

Add to Google

/a_la_une

Subscribe in NewsGator Online



Vous n'utilisez pas d'agrégateur de flux RSS Vous pouvez recevoir - dès parution - les billets de ce weblog sur votre outil de messagerie en vous inscrivant ci-dessous


entrez votre adresse e-mail :