II faut choisir : ça dure ou ça brûle ; le drame, c'est que ça ne puisse pas à la fois durer et brûler. A. Camus

FLASH-INFO pour ne pas perdre le PHIL

Mardi 26 Avril 2016

N'avez-vous jamais ressenti le besoin de vous rendre dans un musée pour suspendre le temps et arrêter l'avancée inexorable du stress ? Ou tout simplement de contempler de belles photos sur Instagram ou Facebook ? Eh bien ce n'est pas une activité futile car il a été récemment prouvé que cela réduisait le taux de cortisol.


Photo Alain Leprince Musée La Piscine - prestation des étudiants de l'ESAAT de Roubaix au musée La Piscine
Photo Alain Leprince Musée La Piscine - prestation des étudiants de l'ESAAT de Roubaix au musée La Piscine
Selon une récente étude de l'Université de Bologne, les œuvres d'art ont le pouvoir de réduire le stress, ce qui confirmerait les bienfaits de l'art thérapie. Il a été demandé en effet à une centaine de volontaires de visiter un sanctuaire religieux pendant 2 heures où se trouvaient des peintures de la Renaissance, dont une fresque de 6032 m2. Leur salive a été prélevée avant et après la visite afin de mesurer l'évolution du taux de cortisol. Une baisse de 60% du taux de cortisol a été observée.
C'est une bonne nouvelle mais précisons que lors de la visite, les participants ont dû monter 200 marches, ce qui a pu aussi agir sur le stress. Par ailleurs, il s'agissait d’œuvres de la Renaissance, on peut également se poser la question : est-ce que toutes les œuvres d'art ont le même effet ?
Nous savons aussi que la lecture est un effet anti-stress puissant, au même titre que le sport et que les couleurs ont un pouvoir insoupçonné sur notre humeur (cf. notre article sur le livre l'étonnant pouvoir des couleurs http://www.wmaker.net/philobalade/L-etonnant-pouvoir-des-Couleurs-dommage-que-le-rose-soit-reserve-aux-filles-_a69.html
Dans ces temps où le burn-out cherche des proies faciles, autant combattre le stress en se cultivant sagement...

Marjorie Rafécas
Rédigé par Marjorie Rafécas le Mardi 26 Avril 2016 à 23:16 | Commentaires (0)

Recherche


Descartes n'était pas Vierge, un livre décalé sur les philosophes décrits par leur signe astrologique, pour mieux se connaître en philosophant. Pour en savoir plus, cliquer sur l'image ci-dessous.







Profil
Marjorie Rafécas

Infos XML

RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs


Recherche