BACLOFENE. Alcool, drogues, boulimie… : comment sortir des addictions. Vendredi 04 mars 2011

Tchat organisé en partenariat avec le magazine Sciences et Avenir. Avec Dr Annie RAPP, psychothérapeute.



BACLOFENE. Alcool, drogues, boulimie… : comment sortir des addictions.  Vendredi 04 mars 2011
La dépendance à l'alcool est encore prise pour une mauvaise habitude, une faiblesse, pis une tradition conviviale, et non comme une maladie. Et quand les alcooliques sont pris en charge, les cures se soldent souvent par un échec. Que propose la médecine ? Les autres formes d'addictions sont-elles mieux soignées ?

Question de : internaute
Bonjour Dr Annie Rapp, vous êtes psychiatre ?

Réponse : Bonjour Non mais j'ai un cursus en psychiatrie de 10 ans. Actuellement je suis officiellement omni-praticien, exerçant en psychothérapie.

Question de : internaute

comment arrêter la morphine?
Réponse : Je suppose que le Baclofene peut aider. Je n'en ai pas l'expérience.

Question de : internaute
et SEXE!!!
C'est de circonstance, non ?

Réponse : Peut-être oui. Comme n'importe quelle dépendance. Mais je n'en ai pas l'expérience.

Question de : internaute
Le Dimanche, je passe bcp de temps à manger chez moi , parce que je vis seule et m ennuie. Comment résister?

Réponse : Ne résistez pas. Changez d'habitude. Faites vous aider par une psychothérapie. J'ai l'expérience de trois personnes qui avaient un problème d'excès alimentaire et qui ont rêglé le problème avec le baclofène. Les méthodes basées sur la privation et la volonté, en général, ne marchent pas à long terme.

Question de : internaute
Qu'en pensez vous des Alcooliques Anonymes en France?
Qu'en pensez vous du programme douze étapes des AA fondé aux États Unis dans les années trente?

Réponse : J'en pense du bien. Ca a aidé beaucoup de gens. Il est dommage que pour l'instant, ils n'ont pas de position officielle sur le baclofène. Cependant, la possibilité qu'un médicament fonctionne va à l'encontre de leurs recommandations qui est l'abstinence absolue et la croyance qu'on est alcoolique à vie.
Le baclofène permet de penser qu'on peut "guérir" même si c'est au prix de prendre un médicament à vie. Ce qui est le cas de beaucoup de maladies chroniques.

Question de : internaute
concretement, comment trouver un medecin qui accepte de prescrire du baclofene

Suite du Tchat. Cliquer ici.....

Réponse :
Depuis 2011 les choses n'ont pas beaucoup changées. Les adversaires du Baclofene ont continué de le dénigrer... les médecins prescripteurs ont continué de le prescrire ... des malades ont été libérés... des familles soulagées ...

L'association qui regroupe les médecins prescripteurs est maintenant l'ASFAB. Association Formation Adition Baclofene/ Voir ci-dessous.
-----------

En pratique, à qui s'adresser ?

Consultation au cabinet ou à distance

A distance car il n'est pas toujours facile de trouver prés de chez soi un praticien expérimenté et aussi pas toujours facile d'en parler à son médecin habituel et de se faire suivre dans sa région. Discrétion oblige...

Dr Renaud de Beaurepaire 01 42 11 70 00
Psychiatre Secteur 1
01 42 11 70 00
14, rue de l’Abbé de l’Épée 75005 Paris

https://www.doctolib.fr/psychiatre/paris/renaud-de-beaurepaire

Dr Annie Rapp 06 80 87 01 52
Psychothérapeute
MEP (Medecin généraliste à expertise particulière) Secteur 2
36 rue de l'Amiral Hamelin 75116 Paris

https://www.qare.fr/praticien/5e73470eaff21308b7a7361c?all=1


-----


ASFAB

Présentation association : Association formation addiction baclofene (asfab)

Informations :
Siège de l'association : Association formation addiction baclofene (asfab) 113 Avenue Mozart 75016 Paris
Date de création : 30/01/2020
Date de publication : 08/02/2020
Date de dernière modification : 30/01/2020
RNA : W751255582
Type : Santé et action sociale
Objet de l'association : participer à une meilleure prise en charge de la maladie alcoolique et notamment veiller à la bonne utilisation du traitement par baclofène dans cette indication, mais également chercher à promouvoir une meilleure prise en charge des patients touchés par d'autres addictions et qui pourraient tirer bénéfice du traitement par baclofène ; pour ce faire, réaliser à titre principal des actions de formation des professionnels de la santé engagés dans la prise en charge des patients alcoolo-dépendants et de ceux touchés par les addictions ; favoriser la mise en réseau des professionnels de la santé engagés dans cette prise en charge des patients alcoolo-dépendants et plus généralement de ceux touchés par les addictions ; aider à la promotion et la médiatisation de traitements permettant une complète libération de la dépendance et l'accompagnement vers la guérison des malades sur le plan médical, psychique et social

---------


Mardi 12 Mai 2020
Annie Rapp