Mauvaise nouvelle pour le Baclofene. Bonne nouvelle pour la Dépendance.

ADDICTOLOGIE. Baclofène : efficacité jugée insuffisante. Article d'EGORA



Mauvaise nouvelle pour le Baclofene. Bonne nouvelle pour la Dépendance.
Source : http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Baclofene- dans-l-alcoolo-dependance-Publication-de-l-avis-du- CSST-sur-le-rapport-benefice-risque-Point-d- information

On me demande souvent, pourquoi cette opposition au baclofene ?

L'alcoolisme est une maladie chronique et incurable (sans le baclofene) qui tue lentement (sauf sur la route).

Avec le baclofene, les patients qui ont bien répondu au traitement consultent une fois par trimestre pour le renouvellement d'ordonnance.
Ils vivent libres de l'addiction et des complications médicales et psychiques de l'intoxication à l'alcool.
Leurs proches ne souffrent plus, non plus.

Ceux qui, parmi les médecins, auraient du se précipiter pour tester ce nouveau traitement découvert par un médecin alcoolique, c'est à dire les addictologues ont été les plus véhéments opposants à celui-ci.
Cherchez l'erreur!
Il a été prescrit en majorité par des généralistes et des psychiatres, pour qui l'alcoolisme chronique des patients ne constitue pas une rente à vie et qui, sans doute étaient plus ouverts à un changement de paradigme, que les spécialistes, suivant l'élégante formule.
Un changement de paradigme est un changement de conception de la maladie et de son traitement : jusque là orienté vers le contrôle de soi et vers l'abstinence volontaire.

L'histoire de la médecine et des sciences a connu de nombreuses évolutions/révolutions de ce genre.
L'une des dernières en médecine est la prescription d'antibiotiques pour guérir l'ulcère d'estomac qui a mis une dizaine d'années à s'imposer.

Dr Annie Rapp, psychothérapeute
Prescrit le Baclofene dans l'indication de l'alcoolisme depuis 2009, en accompagnement d'une thérapie de soutien ou d'un psychothérapie en profondeur.
Secretaire du RESAB, Association (Reseau Addiction et Baclofene) qui propose aux médecins des formations à la prescription du baclofene.
Plus de 400 dossiers ouverts pour des patients demandant le baclofene. Des abandons, des échecs... Une file active de 130 patients "guéris" ou trés soulagés de leur symptômes

Jeudi 26 Avril 2018
Annie Rapp