Comme Barack Obama ou le regretté Steve Jobs


Avoir une Vision optimiste de la Vie et ... la partager.
Quel est le point commun de tous les plus grands orateurs ?
Tous voyaient le verre à moitié plein et non à moitié vide. Que cela soit Jean Jaurès, Steve Jobs, Martin Luther King, Nelson Mandela ou Charles de Gaulle : tous étaient optimistes. Leur parole décrivait le monde non pas en insistant sur les obstacles, mais sur les solutions pour les surmonter. Ils ne s’attardaient pas sur l’état présent, insatisfaisant, mais présentaient une vision future radieuse.

Source Les Echo. Cliquer ici http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/la-parole-optimiste-des-grands-leaders-1010075

-----------
Annie Rapp 21/05/2020

Baclofene et Addictions

Journée organisée par Annie Rapp, en partenariat avec le Collège des Psys de NLPNL et l'Association NLPNL Paris Ile de France.


TRAITEMENT DE L’ALCOOLISME BACLOFENE ET PNL
Samedi 30 Mai 9h45–18h à Paris

21 rue Sebastien Mercier 75015 PARIS

OUVERT À TOUS
Entrée : Adhérents 50 euros. Non-adhérents 80 Euros
Billetterie : https://www.weezevent.com/-149


Dr. Annie Rapp, psycho-thérapeute, présidente de l’association NLPNL Paris-IDF et Anne-Claude Benhamiche, psycho-praticienne, présidente du Collège des Psys de NLPNL vous proposent
«Une journée sur le thème du traitement de l’alcoolisme avec un médicament, le Baclofene,
et l’accompagnement psychologique avec la PNL »
Le samedi 30 Mai de 10h à 17h30, 10 rue Vicq d'Azir, 75010 Paris

Cette journée s’adresse aux membres de la Fédération NLPNL et aux pnlistes en général pour leur faire découvrir ce traitement du Baclofene qui a profondément changé la vision de la maladie alcoolique et de son traitement médical. Le but de cette journée est aussi d’inciter ces thérapeutes à s’intégrer dans ce parcours avec la Programmation Neuro-Linguistique.

Le matin, nous découvrirons le traitement médical à travers les témoignages de différents acteurs de cette prise en charge qui a été d’emblée pluri-factorielle : médecins généralistes, addictologues, psychiatres, associations de patients, forum d’entraide sur internet, structures d’aides sociales. Sans oublier les journalistes qui sont les premiers à avoir cru en la découverte du Baclofene et l’ont fait connaître au public. Le grand absent sera le Pr. Olivier Ameisen qui, lui-même malade alcoolique, a découvert le médicament qui pouvait le guérir et la manière de le prescrire. Voir sa dernière interview en video avant son décès prématuré en 2013

L’après-midi, je relaterai mon expérience de psychothérapeute, également médecin, à partir de moment où j’ai contacté Olivier Ameisen en 2009, pour lui demander de m’apprendre à prescrire le baclofene. J’ai d’emblée associé à cette prescription l’accompagnement psychologique : thérapie de soutien pour tous, procédures PNL et psychothérapie classique pour d’autres.
Ensuite je donnerai la parole à d’autres spécialistes en PNL qui feront part de leur expérience avec les patients alcooliques en utilisant la PNL.

En France, un professionnel, Michel Facon, a développé une pratique en PNL auprès de ce type de patients. Son livre : « Face aux Dépendances, le Savoir-Faire de la PNL »
D’autres thérapeutes PNListes ont poursuivi ses recherches ou ont développé leurs propres outils.

Une de mes ambitions en organisant cette journée reliant Alcool, Baclofene et PNL est de rapprocher les 2 univers, de faire entrer la PNL et sa façon de pratiquer la relation d’aide dans la boucle de guérison des malades alcooliques.

La Programmation Neuro-Linguistique encore mal connue dans ses indications thérapeutiques. Pourtant ses inventeurs, Richard Bandler et John Grinder, ont d’abord observé et imité des grands thérapeutes, Milton Erickson, Virginia Satir et Fritz Perls, afin de découvrir ce qui deviendra la PNL. Celle-ci se pratique souvent avec de l’hypnose et en appui de beaucoup d’autres approches. Plusieurs découvertes récentes en neuro-psychologie renforcent sa crédibilité. Elle s’avère être une méthode précise, efficace et élégante qui, à l’avenir, devra trouver sa place auprès des autres thérapies comme les TCC (Thérapies Cognitivo-Comportementales) pour l’instant mieux acceptées en France et la Méditation Pleine Conscience qui a sorti cette méthode ancestrale de l’enfer des sectes!
Nous pourrons également évoquer, avec les intervenants du matin, leur combat pour faire accepter le Baclofene contre l’opposition de certains médecins et nous en inspirer pour pour défendre l’image de la PNL.


Merci de vous inscrire par mail ou par téléphone :
Annie Rapp : annie.rapp@orange.fr. 06 80 87 01 52
Entrée : Adhérents 50 euros Non-adhérents 80 Euros
Pour adhérer à NLPNL Paris Idf : https://www.weezevent.com/-149

------------------------------------------------------------------------------


TRAITEMENT DE L’ALCOOLISME : BACLOFENE ET PNL
PROGRAMME



MATIN : 10h – 13h
9h45 : Accueil
10h : Introduction de la journée par Dr. Annie RAPP

- Dr. Xavier AKNINE, médecin généraliste, addictologue chez CSAPA Emergence Paris, président de l’Association de Coursiers Sanitaires et Sociaux, spécialisé dans le traitement des toxicomanies et alcoolisme, présentera le protocole de prescription du Baclofene dans l’addiction alcoolique : Posologie. Effets Secondaires. Résultats.

- Dr. Françoise FAISANDIER, médecin en médecine interne, nutritionniste, spécialisées dans les toxicomanies complétera le tableau par son expérience du baclofene et de la prise en charge des troubles somatiques et psychiatriques des alcooliques

- Dr Bernard JOUSSAUME, médecin généraliste, spécialisé dans les toxicomanies, médecin de famille et médecin de terrain parlera « en conteur » de son expérience du baclofene et de la création de l’Association AUBES regroupant des ex-malades et des médecins, pionnier dans l’animation de forum sur internet : AUBES

- Samuel BLAISE, relatera son expérience en tant que patient guéri et parlera de l’association Oliver Ameisen qu’il a créé. Vidéo : « Alcoolisme en entreprise: "c'est une maladie honteuse" pour Samuel, alcoolique abstinent »

- Un ou plusieurs patients et des proches partageront leur témoignage : leur cursus de soin avant et depuis le baclofene

DEJEUNER : 13H.
Libre. Restaurant dans le quartier ou pic-nic sur place

APRES-MIDI : 14h30 - 17h30

- Dr Annie RAPP, psycho-thérapeute, présidente de l’Association NLPNL Paris-Idf, ex-présidente du Collège des Psys de NLPNL, Secrétaire Générale du RESAB, présentera son expérience de prescription du baclofene depuis 2009 (plus de 400 dossiers ouverts) : - les différentes catégories de patients suivant leur réponse au traitement, - la place de la PNL dans cet accompagnement et celle de la psychothérapie classique, la première visant le changement dans le présent et le futur, la seconde mettant l’accent sur les traumatismes de l’enfance. Videos : 27 juin 2010, 17 novembre 2012

- Bernard Frit, formateur et thérapeute en PNL et en Hypnose, a participé avec Elisabeth Frit à la mise au point du modèle PNL de traitement des addictions de Michel Facon. Il utilise et enseigne ce modèle à la Tempérance depuis plus de 20 ans. Il en présentera l’originalité, la pertinence et l’efficacité mais aussi les limites d’utilisation. La Tempérance
Annie Rapp 18/04/2015

Profil Annie Rapp

Annie Rapp. 17 Juin 2014


Le 17 juin est mon anniversaire.

La veille, le lundi 16 juin à partir de 19h30, j'invite mes amis, mes collègues et les membres de mes associations à un Cocktail dans mon nouveau local au 243 bd Raspail Paris 14è.

Ce sera l'occasion de pendre la crémaillère de ce nouveau lieu pour tous ceux qui m'ont connu dans les anciens locaux de la rue la Fontaine dans le 16è.







Annie Rapp 02/05/2014

Baclofene et Addictions

Des informations parviennent de nombreuses sources sur l'efficacité de la molécule sur les dépendances à ces médicaments.


Annie Rapp 16/04/2014

A remettre au patient avant toute prescription en UTILISATION HORS AMM DANS LE CADRE D’UNE RECOMMANDATION TEMPORAIRE  D’UTILISATION  (RTU)


A lire avant d'accepter la prescription du baclofene dans le traitement de l'alcoolisme dans le cadre de la RTU.
Cependant votre médecin, considéré comme "expert" dans cette utilisation du baclofene depuis 2009, accepte de continuer de vous suivre en dehors de ce cadre si vous le désirez.

En ce qui concerne le remboursement du médicament par la Sécurité Sociale, il n'y a pas de différence avec la situation ancienne. Pour l'instant, chaque caisse décide d'accepter ou non de rembourser cette prescription hors AMM. La plupart le font.

RTU. NOTE  D’INFORMATION  DESTINEE  AU  PATIENT.
Annie Rapp 16/04/2014

Baclofene et Addictions

Le Baclofene permet la "sobriété" par "l'indifférence" au produit.
Il soutient et facilite la "décision" de se libérer de l'addiction.


Annie Rapp 29/03/2014

Article du Point. ANNE JEANBLANC. Le Point.fr - Publié le 24/10/2013.


Avec les nouveaux traitements, les médecins peuvent désormais proposer aux personnes souffrant d'addiction à la boisson une consommation "contrôlée".

"Entre dépendance et abstinence, y a-t-il une troisième voie ?" Cette question vient d'être posée lors de la dernière Matinée scientifique de l'Institut de recherches scientifiques sur les boissons (l'Ireb, fondé en 1971 à l'initiative de sociétés productrices et distributrices de boissons alcoolisées, pour contribuer à la recherche alcoologique). Certes, on pourra toujours arguer que les professionnels des boissons alcoolisées ont beau jeu d'inciter à la consommation, même modérée, de leurs produits. Mais ce serait ignorer la lame de fond qui traverse - depuis quelques années déjà - la prise en charge des patients dépendants. Ces changements sont liés à l'arrivée sur le marché de nouveaux médicaments, dont le désormais célèbre baclofène.

Lire la suite.Cliquer ici


Consommation modérée ? Plutôt consommation PAS tous les jours...
Dr. Annie Rapp

Pour avoir suivi sur plusieurs années des alcooliques prenant le baclofene, je peux affirmer maintenant que, pour eux, la signe de la libération de la contrainte alcoolique se reconnait dans le fait de NE PAS CONSOMMER D'ALCOOL QUOTIDIENNEMENT, et ceci SANS EFFORT. Ils boivent de temps en temps par plaisir ou convivialité. Ceux qui reprennent une consommation quotidienne, même modérée, rechutent chaque fois, suivant mon observation. Ils reprennent 1 verres, puis 2, puis plus... Le plus souvent, ils ont aussi arrêté de prendre correctement leur baclofene. Après quelques mois, la situation est revenue comme avant. La bonne nouvelle est qu'ils peuvent reprendre le protocole avec le baclofene et retrouver rapidement leur niveau d'indifférence à l'alcool
Annie Rapp 25/10/2013

Passeport Santé.


Insomnie et alimentation en 7 questions.
Les troubles du sommeil sont l'un des effets indésirables fréquents du baclofene. Avant de faire appel aux somnifères vous pouvez essayer des moyens naturels de faire face à ce désagrément.
Lire le dossier "Insomnie et alimentation en 7 questions" sur Passeport Santé. Cliquer ici.
Annie Rapp 11/10/2013

Baclofene et Addictions

Cet été nous avons perdu Olivier Ameisen, celui à qui l’on doit la découverte de l'efficacité du baclofene à hautes doses dans le traitement de l’alcoolo-dépendance. Il est décédé paisiblement chez lui d’une crise cardiaque. Non! celle-ci n’est pas due aux effets secondaires du baclofene!. Ses amis lui ont rendu hommage.



La presse s’est largement fait l’écho de ceux-ci en commentant les déclarations du Comité de Vigilance de l’ANSM..
De quoi inquiéter patients et médecins...

L’efficacité du traitement avec le baclofene ne pouvant plus être raisonnablement dénié, l’offensive contre lui porte maintenant sur ses effets indésirables. Ceux-ci sont bien réels mais chacun oublie de préciser qu’ils sont REVERSIBLES SANS SEQUELLES en cas de diminution de la dose, d’arrêt total du traitement et qu’ils sont ABSENTS lors du traitement au long court, quand l’indifférence à l’alcool a été trouvée; ceci est attesté par les nombreux témoignages des personnes « guéries » 


Une deuxième offensive vise à réserver la prescription du baclofene à hautes doses à des services spécialisés et à la retirer aux médecins de ville. Cependant, en juin, le patron de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), le professeur Dominique Maraninchin avait annoncé que ce traitement allait bénéficier d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) et qu’il n’y aurait pas de réserve quand aux médecins autorisés à le prescrire.

Une troisième offensive pourrait bien concerner le protocole de prescription, le Comité de Vigilance préconisant un protocole différent de celui inauguré par Olivier Ameisen. Suivant le Comité de Vigilance, "la mesure de minimisation de risque la plus efficace semble être la prescription centralisée, pluridisciplinaire (protocole CAMTEA mis en place à Lille)".
Annie Rapp 04/09/2013

Baclofene et Addictions

Un article de Cerveau et Psycho "Le poids des mauvaises habitudes" nous explique comment le faire.


Dans l'alcoolisme, plusieurs facteurs sont en jeu : l'intention consciente, la motivation, les habitudes, la biologie etc.
Le médicament agit sur le dernier facteur.
Le patient lui-même agit sur les premiers facteurs.

Souvent quand le résultat du traitement tarde à se manifester, les patients invoquent la force des habitudes et les tentations liées à la présence d'alcool dans les événements de leur vie quotidienne.

Les chercheurs en neurosciences nous donnent une piste pour changer volontairement une habitude quand nous le souhaitons. Voir l'article ci-dessous.

Par exemple, pour se faciliter l'arrêt de l'habitude alcoolique, on peut :

- changer pour une autre boisson alcoolisée,
- l'acheter dans un autre lieu que d'habitude,
- le boire dans un autre contexte,
- avec d'autres personnes,
- etc.

Annie Rapp 30/05/2013
1 2 3