Côte d’Ivoire : tirs de feu nourris dans l’une des plus grandes villes du pays


Nouakchott - Saharamédias
Mercredi 10 Janvier 2018



Côte d’Ivoire : tirs de feu nourris dans l’une des plus grandes villes du pays
(Ahmedou Cherif Moctar)

Des habitants de la ville de Bouaké, la deuxième plus grande ville de la Côte d’Ivoire et un élu du parlement, ont déclaré avoir entendu des tirs de feu nourris, tard dans la soirée de mardi.

Un habitant de la ville, cité par l’agence Reuters affirme avoir entendu des tirs d’armes légères mais aussi des déflagrations consécutives à l’utilisation d’armes lourdes.

Cette même ville avait déjà connu, au milieu de l’année dernière une mutinerie qui s’est achevée par la conclusion d’un accord entre le gouvernement et les mutins à propos de paiements d’arriérés de salaires et autres avantages dus aux militaires.

En mai dernier 8400 militaires avaient occupé cette même ville de Bouaké et se sont par ailleurs déployés dans d’autres localités du pays.

L’accord qui avait été conclu prévoyait le paiement immédiat à chacun des 8400 mutins d’un montant de 8400 dollars et le versement à la fin du mois de juin d’un autre montant de deux millions de francs CFA.
 
 














GABONEWS APAnews