Côte d’Ivoire : une base militaire incendiée à Bouaké


El Bou Tolba El Bou Tolba
Jeudi 11 Janvier 2018



Côte d’Ivoire : une base militaire incendiée à Bouaké


Des responsables militaires ivoiriens ont annoncé que des soldats à Bouaké, la deuxième plus grande ville de Côte d’Ivoire, ont pillé le dépôt d’armes d’une base des forces spéciales avant d’y mettre le feu, lors d’affrontements mardi.

Les soldats accusent cette force spéciale de les avoir espionnés, eux qui avaient pris part l’année dernière à une mutinerie à l’issue de laquelle un accord avait été conclu entre ces soldats et le gouvernement ivoirien.

Les affrontements aux armes légères mais aussi aux armes lourdes ont commencé tard dans la soirée de mardi, mais les populations locales confirment ce jeudi une accalmie, interrompue de temps à autre par des tirs sporadiques, les commerces et les sociétés dans la ville fonctionnent normalement.

Un commandant des mutins a révélé à l’agence Reuters, sous le couvert de l’anonymat, que ses hommes ont attaqué la base tard dans la nuit de mardi, saisi armes et munitions et obligé les soldats de la force spéciale à fuir, « mais ajoute-t-il nous continuons à les rechercher ».

Un porte parole du gouvernement a déclaré qu’il n’ ya pas eu de victimes lors de ces affrontements et que près de 100 soldats, des engins blindés et des hélicoptères de combat ont été acheminés vers Bouaké pour renforcer la sécurité.














GABONEWS APAnews