Les autorités mauritaniennes veulent s’attaquer à la mendicité


Nouakchott - Saharamédias
Jeudi 21 Décembre 2017



Les autorités mauritaniennes veulent s’attaquer à la mendicité
La ministre des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, Mme Meimouna mint Taki a révélé que les autorités mauritaniennes se penchent actuellement sur la révision du programme national de lutte contre la mendicité et la prise de mesures pour faire face à ce phénomène revenu dans les rues.

Répondant à une question orale du député Dane O. Ahmed Ethmane, la ministre a dit que parmi les mesures envisagées, une vaste campagne médiatique pour annoncer l’interdiction de la mendicité sur les voies publiques et les commerces.

Elle a ajouté que la société civile se doit de jouer un rôle important lors de cette campagne, en plus de la conception d’un programme de formation et d’insertion pour ceux parmi cette frange à même de produire, et interdire la mendicité sur les voies publiques.

Ces dispositions, selon la ministre, exige la mise à jour des données disponibles en parachevant le recensement des mendiants et l’utilisation d’un fichier qui porte la photo de l’intéressé et ses données personnelles.

Elles prévoient également d’activer les sanctions prévues par la loi relative à la protection des enfants pour les empêcher d’être utilisé à cette fin, dont l’article 42 prévoit l’emprisonnement d’un à 6 mois et une amende de 100 à 180 mille ouguiya.
 
 














GABONEWS APAnews