Mauritanie : contradictions officielles autour du taux de chômage


Nouakchott - Saharamédias
Mercredi 31 Janvier 2018



Le premier ministre Yahya O. Hademine a déclaré lundi, devant le parlement que le taux de chômage en Mauritanie a été de 14,4% en 2014.

Ce taux de chômage contredit d’autres annoncés par le gouvernement plus d’une fois à d’autres occasions.

La controverse autour du taux de chômage dans le pays avait commencé en 2014 quand le ministre des affaires économiques et du développement de l’époque, Sidi O. Tah avait dit que ce taux a baissé de 31% en 2008 à 10% en 2013.

Des chiffres qui ont été rejetés à l’époque car certains spécialistes jugent impossible que le taux de chômage baisse de façon drastique de 31% à 10% en 5 ans seulement alors que le taux de croissance avait stagné, pour la même époque à 4%.

La controverse est de nouveau revenue quand le premier ministre avait donné lundi de nouveaux chiffres fixant ce taux en 2008 à 18,8% au lieu de 31%.

Les nouveaux chiffres annoncés par le premier ministre révèlent une hausse de 4,4% du taux de chômage en une seule année, car il a déclaré que le taux de chômage en 2014 était de 14,4%, alors que le ministre des affaires économiques et de développement de l’époque avait dit que ce taux s’est arrêté à 10% en 2013.

Le directeur général de l’office national de la statistique Mohamed El Moctar O. Sidi, dans des déclarations faites au milieu de l’année 2013 avait dit que le taux de chômage en Mauritanie était descendu à 10,1%, un résultat du dernier recensement national sur l’emploi et le secteur informel.

Le gouvernement mauritanien s’est abstenu, ces dernières années, d’évoquer le taux de chômage de façon officielle.

Des rapports fournis par des institutions internationales évoquent un chômage généralisé au sein de la population mauritanienne.

Certains d’entre eux parlent même d’un taux de 30%.
 
 














GABONEWS APAnews