Mauritanie : le front estudiantin dénonce la répression de son mouvement


Nouakchott - Saharamédias
Lundi 12 Mars 2018



Dans un communiqué de presse distribué lundi, le front estudiantin  pour la défense des droits et des acquis ce qu’il a appelé les pratiques répressives du régime contre le mouvement de protestation des étudiants.

Le front ajoute que cette répression a pris une nouvelle forme dangereuse dont la torture organisée des étudiants dont ont été victimes traités de manière barbare, contraire aux plus simples valeurs des droits de l’homme et contraire au droit de manifester pacifiquement tel que garanti par le droit et la constitution.

Le front impute l’entière responsabilité des conséquences  des politiques répressives  au  ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique contre des étudiants qui se sont sortis pour dénoncer une réalité amère que vit le système de l’enseignement supérieur dans le pays.

Il accuse le ministre d’une gestion unilatérale des questions académique, éducative et des services pour ce qu’elles ont engendré de profonds équilibres qui affectent l’enseignement supérieur.

La police mauritanienne a dispersé jeudi dernier une marche de protestation organisée par le front estudiantin pour la défense des droits et des acquis pour dénoncer les critères appliqués par la commission nationale des bourses pour l’octroi des bourses internes aux étudiants de l’enseignement supérieur.
 
 
 














GABONEWS APAnews