Connectez-vous
100 % infos MARTINIQUE



AFRICA BACK et si le TOGO jouait la carte du tourisme mémoriel ?

Samedi 22 Avril 2017 - 16:46

Pour beaucoup d’afrodescendants vivre hors de l’Afrique est un errements de l’histoire, d’autant que tous les nègres métisses ayant des racines afro sont considérés comme ayant été arrachés un jour, de l’un des territoires Africains.


Au TOGO il y aussi une porte du non-retour comme à Gorée. Le pays pourrait aussi jouer sa carte du tourisme mémoriel, d'autant que cette régions d'Afrique est de celles qui sont restées les plus authentiques.
 
OR un courant international de conscientisations des afrodécendants milite pour un retour en Afrique de la diaspora issue de ce commerce mondial d’esclaves.

Ce mouvement s’appelle l’AFRICA BACK, et prend plusieurs formes. Soit il s’agit par exemple de manifestations culturelles, soit il s’agit de revendication, et de contraintes judiciaires portées par des communautés, contre les gouvernements.

Il n’est pas rare que des groupes revendiquent un retour en Afrique soit, par la dotation d’un territoire, soit, par l’obtention d’un voyage en Afrique payé par les états responsables de la déportation.
Le festival de cinéma Festival Millenium est par exemple une programmation internationale composée, de 75 films venus du monde entier. Ils y ont projeté le film engagé : I am Not Your Negro, dont la séance a été « sold-out » une semaine.

Mais ce mouvement grandissant  est aussi non revendicatif et mémoriel. 
On dit qu’il serait,  l’AFRICA BACK pacifiste et voulu. C’est le cas en Guadeloupe avec le Mémorial ACTe, où un panthéon consacré à la gloire de l’esclavage a été construit dans le cadre d’un projet politique.

C’est aussi, et de plus en plus des voyages organisés, par des agences de tourisme, dont le but est, considéré par certains comme initiatique et refondateur. Ce fut le cas pour le journaliste de France Antilles, également président du club presse MARTINIQUE Adams Kwateh, pourtant d’origine africaine, et  le plasticien Laurent Valère  dont l’œuvre  « Cap 110 » dans la commune du Diamant, en MARTINIQUE, le classe parmi les immortels. Ils sont allé faire leur pèlerinage à Gorée et ont visité la porte du non-retour dans un silence évocateur.
.
La dernière forme que prend cet AFRICA BACK est le retour des cendres en AFRIQUE, de ceux qui vivent hors du continent. Une négociation est en cours avec plusieurs organisations africaines, pour accorder un territoire international, et des simplifications des formalités, si pour la construction d’un columbarium pour y mettre les cendres de ceux qui souhaitent mourir en Afrique.  

Rappelez-vous du nom de ce mouvement. Il s’appelle l’AFRICA BACK !  L'équipe de #TOGO-CLUB travaille déjà sur cette question une lettre sera adressée au président FAURE pour la mise en place d'une convention.


Victor Monlouis Bonnaire

Actualité MARTINIQUE | Développement | Identité | International | Qui sommes nous ?





Publicité





Dans la boutique

Artisanat (1)

Produits authentiques du Togo

















Publicité

Les News



#100%INFOS MARTINIQUE TV
LE TOURISME AU TOGO, UN TRESOR ENCORE VIERGE
Publié par Germain Nouveau le 15/04/2017 à 10:08

Publicité

Dans la boutique
Artisanat

Artisanat

Produits authentiques du Togo