"La vérité est pareille à l'eau, qui prend la forme du vase qui la contient" - Ibn Khaldoun.
Selon Charlie Hebdo, l'assassin court toujours. Mais qui est l'assassin ?
                      • Essai d’exégèse :
                         
                        Le triangle équilatéral contenant l’œil « divin » est simplement un symbole (élémentaire d’un certain point de vue, majeur d’un autre point de vue) de la maçonnerie théiste, couramment appelé Delta lumineux.
                        Faut-il en conclure que RISS reprend ici la théorie du « complot judéo-maçonnique » qui fit florès voici quelques décades ?
                        En dehors de cette figure insolite, RISS nous donne à voir un personnage barbu, certes, mais chenu comme un Dieu biblique ou un Dieu-le-Père chrétien ....... nanti d’une kalach.
                        Il impliquerait donc les trois religions monothéistes, puisque les fondamentalistes adeptes de la dernière née semblent avoir fait de cet instrument une arme remplaçant volontiers le sabre traditionnel.
                        Traduction simple ( ou simpliste) : les religions « assassines » courent toujours, ou pire : les religions sont assassines par principe.
                        Dernière interprétation (aussi farfelue que « conspirationniste », et qui nous conduirait au dollar américain) : comme pour le 11 septembre, derrière les exécutants cherchez les commanditaires.
                        En définitive, une caricature souffre précisément de sa surcharge symbolique, car l'interprétation  d'un symbole est par essence une affaire personnelle. Chacun y voit (notamment) ce que ses facultés intellectuelles, son imagination, son affectivité, son vécu personnel, son idéologie "ordinaire" lui donnent à lire ou à comprendre.


RELIGIONS ..... ET AUTRES.