Randonnée en Bretagne sur le GR34







photos
Photos sur Google+. Il est conseillé de cliquer sur "Diaporama", puis sur "Visionner".




Organisation


- de base : chaussures de marche (les soit-disant "étanches" ne le sont que quelques minutes de plus que leurs camarades...), chaussettes de marche ou de tennis, pantalon léger transformables en bermudas (fermeture éclair), chemise de type "lacoste", lunettes de soleil et... bob pour soleil
- ajouter pour les jours humides : une cape de pluie et, éventuellement, des guêtres (cela n'évite pas l'eau dans les chaussures, mais le bas du pantalon est moins humide...). Un bonnet marin typiquement breton est également utile pour les premières gouttes de pluie et les coups de vent un peu frisquets
- un sac à dos : ceux équipés d'un filet le long du dos sont bien agréables par forte chaleur; les petites couvertures anti-pluie intégrées n'ont jamais servi, car quand il pleut, on sort les capes de pluies qui recouvrent tout le pèlerin
- dans le sac : une gourde classique avec de l'eau aromatisée (Antésite ou sirop), une poche pour le Topo-guide, une boite avec des aliments "de survie" : gâteaux, mélange cacahuètes et autres, lait concentré... (bien utile pour marquer une pause ou... déjeuner si pas de bistrot) et une petite trousse de secours (ciseaux, pince à épiler, sparadraps, aspirines...)
- appareil de photos : un petit appareil à porter à la ceinture avec une bonne carte de stockage
- jumelles : un modèle simple et léger suffit pour porter également à la ceinture. Efficaces pour repérer à distance les fameuses marques rouge et blanche du GR et lever le doute...
smartphone : en remplacement de notre vieux Navman W300, utilisé depuis 2005, nous avons utilisé en septembre 2015 (voir) des applis sur smartphone, avec positionnement par GPS et fonds de cartes IGN. Voir ci-dessus "Guides et cartes"


Rédigé par opcc/gr34 | Commentaires (0)

Organisation


- notre "logistique" a évolué au cours des étapes
- la base est un hébergement soit en hôtel, soit en chambre d'hôte

- la première formule, testée lors des deux premières étapes, était la suivante :
     ¤ pas de voiture personnelle, utilisation du train pour rejoindre la Bretagne
     ¤ utilisation d'un hôtel différent chaque jour au rythme de la marche
     ¤ départ le matin à pied pour rejoindre l'autre lieu d'hébergement en fin de journée
     ¤ un taxi emmène les bagages du premier hébergement au second
  remarques :
     ¤ système de taxi à organiser à l'avance
     ¤ obligation de parcourir exactement l'étape prévue (pas d'arrêt avant, en cas de petite forme ou après, en cas de grande forme...)
     ¤ pas évident de trouver un hébergement correct exactement à l'étape sur le GR34... D'où pas mal de surprises et de "no comment" dans les fiches journalières

- la seconde formule, testée et adoptée, est la suivante :
     ¤ utilisation de notre voiture personnelle pour venir en Bretagne
     ¤ choix d'un hôtel bien situé pour plusieurs jours de rando
     ¤ départ de cet hôtel en voiture le matin pour rejoindre le point de départ du jour sur le GR 34
     ¤ appel d'un taxi en fin de journée (merci aux portables et à la sécu qui a fait éclore des taxis un peu partout...), qui nous ramène au point de départ et donc... au garage de notre voiture
     ¤ retour à l'hôtel avec notre voiture
     ¤ idem le lendemain, jusqu'à ce que les distances justifient un changement d'hôtel
   remarques :
     ¤ agrément de ne pas changer d'hébergement tous les jours
     ¤ possibilité de varier la longueur des marches en fonction de la forme
     ¤ le prix du taxi n'est pas beaucoup plus élevé que celui du portage des bagages (20 à 30 € environ, un peu plus le dimanche). A noter : il est également possible en beaucoup d'endroits de faire du stop ou de trouver des bus de liaison (scolaires ou touristiques).

Pour découvrir les étapes ou les photos, merci d'utiliser le menu en haut à gauche....
 


Rédigé par opcc/gr34 | Commentaires (6)