Soyez ravis par vos enfants!

Quand nous faisons ces gestes du quotidien à leur place...

Leur rendons-nous forcément service?
Une maman nous fait part d'une de ses prises de conscience.


"Jeanne (4 ans samedi prochain !)a beaucoup de mal avec les habillages
aussi en ce moment, elle ne supporte pas les habits dans lesquels elle
n'est pas parfaitement à l'aise, et surtout elle crise au moment de
l'habillage (de tous les soins en général d'ailleurs). Y'a toujours un
geste de ma part qui l'énerve, qui lui fait mal, etc...

Et moi je me rends compte à la lecture de vos mails que je l'emm...de
pas mal quand elle reste peids nus sur le carrelage glacial, qu'elle
veut sortir en Tshirt. Je me suis entendue dire "tu veux etre malade,
c'est ça" avec consternation...

Il se trouve que je reviens de l'hopital ou j'ai été voir ma tante qui
sort du coma. Elle récupère petit à petit son autonomie, au début la
vision, puis bouger la main, parler, se tenir assise etc. Elle ne peut
pas encore se lever, a besoin d'aide pour s'assoir. J'ai parlé avec
elle des soins, de ses difficultés...et curieusement j'ai retrouvé ma
fille dans ce qu'elle disait !
Au départ, complétement dépendante et ne pouvant pas communiquer, mais
parfaitement consciente, elle devait subir les soins, toutes les
petites maladresses, les douleurs et inconforts quand elle était mal
installée, bousculée etc...Sans compter qu'elle ressentait parfois ces
mains sur son corps comme intrusives. Depuis qu'elle a retrouvé son
autonomie elle est très énervée dès qu'on essaie de l'aider, qu'on la
touche. Elle râle, elle se plaint qu'on s'y prend mal etc...Elle
décharge toutes les remarques qu'elle ne pouvait pas faire avant !
Ca m'a vraiment fait bizarre, c'étaient les mêmes réactions que
Jeanne, presque les mêmes mots.

Du coup j'ai pensé que peut être, bébé, on accumule beaucoup
d'énervement, de frustrations, d'inconfort etc...quand on est
complétement dépendant pendant les soins, le bain, l'habillage
etc...et que ça ressort quand on aquiert cette autonomie, surtout
quand elle est encore partielle. Bon les mains d'une maman ou d'un papa
aimant pour un bébé, c'est pas les mains d'une infirmière pour une
grande fille de 40 ans habituée à maitriser son corps, on est bien
d'accord, la comparaison a ses limites. Mais quand même ça m'a frappée.


J'ai pris conscience de la difficulté pour les enfants de cette phase
ou ils peuvent enfin faire à peu près seuls ces choses là, mais qu'ils
sont encore très encadrés : on choisit leurs habits, quand il faut
qu'il les mettent etc...et je suis d'accord avec L, ça peut être
assez violent. D'où crises pendant l'habillage, refus de s'habiller.
Et puis avec le désir de connaitre son corps et ses réactions, de se
l'approprier. Rien de plus naturel finalement."



Rédigé par Nolwenn P le Vendredi 3 Mars 2006 à 16:07 | Lu 2605 fois