Revoir dans un souci de camaraderie, d'amitié et de cohésion toutes les personnes servant ou ayant servi dans le quartier de Bange


Historique du quartier militaire


Le quartier De Bange





Le 16 avril 1910, la ville d'Issoire remet un terrain de plus de 55 hectares à l'Armée et contribue au financement de la construction d'une caserne, située en lisière sud de l'agglomération

Le quartier De Bange




 
Les travaux commencèrent en 1912 et furent achevés aux deux tiers en 1914:
 Six bâtiments (un par batterie de 120 hommes), des écuries et un manège
(70 chevaux par batterie); Un château d'eau alimenté par la ville (70 litres d'eau par jour, par homme et par cheval, dont 20 litres d'eau potable).


Le quartier De Bange


 

Il tient son nom du Colonel Charles de Bange (1833-1914) inventeur entre 1877 et 1881, d'un système d'artillerie léger et lourd à la pointe du progrès et qui porte son nom. Ce système d'arme sera utilisé au cours des campagnes coloniales de la fin du XIXème siècle et pour une bonne part, lors de la 1ère Guerre Mondiale.

 


Le quartier De Bange


A partir de 1913, l'hôpital civil fut agrandi à des fins militaires. Le premier détachement du 16° Régiment d' Artillerie de Campagne  arriva en décembre 1913, la première batterie
le 15 janvier 1914, le 30 mars, trois autres sont accueillies.

 

Les travaux les plus importants se terminent en 1920, le 16ème RA y est regroupé intégralement.

 


Le quartier De Bange


Le 10 mai 1933, le 16ème RA devient le 36ème RA mais reste à Issoire.

De 1940 à 1942, le quartier abrite le 8ème Régiment de Dragons.

De 1945 à 1947, le 16ème RA, reformé, retrouve ses quartiers à Issoire.

Le quartier est inoccupé entre 1947 et 1951.



Le quartier De Bange


Le Centre Mobilisateur n° 36 fait revivre le quartier de Bange de 1951 à 1963.

En 1957, il reçoit aussi le Centre d’Entraînement des Moniteurs de la Jeunesse Algérienne.

En 1962, il accueille le Centre d’Entraînement des Moniteurs de la Jeunesse.


Le quartier De Bange

 De 1963 à 1998, le quartier devient une école qui forme les techniciens de l'Armée de Terre dont les élèves en sortent Sous-officiers.

 

Cette école portera successivement les noms de :

- EATAT (école des apprentis techniciens de l'armée de terre)

- EETAT (école d'enseignement technique de l'armée de terre)

- ENTSOA (école nationale technique des sous-officiers d'active)

 


Le quartier De Bange



 

En 1998 l'école est dissoute, le quartier de Bange accueille, le 1er septembre, le 28è Régiment de Transmissions.


 


Le quartier De Bange

http://www.4emepromoeetat.fr/bange+.htm# http://www.4emepromoeetat.fr/bange+.htm#