blocnotes

Alors, qui parraine qui ?


Franck Martin

Le Conseil constitutionnel vient de publier la première « fournée » de parrainages validés... Qui parraine qui ?


  • Le très faible niveau de parrainages validés, si l'on tient compte du fait que Il est vrai que la réception des parrainages et leur validation viennent de commencer et que les élus disposent d'un délai plus important que lors de la dernière consultation. Il est clair que la mesure de transparence qui rend publics les parrainages effraie les élus.
 
  • La validation des parrainages est une chose, mais la barrière des 500 parrainages ne sera levée que lorsque le Conseil constitutionnel, après clôture de la liste, aura vérifié la répartition de ces parrainages sur le territoire national. Ces parrainages doivent être signés par des élus représentant au moins 30 départements ou collectivités d’outre-mer et moins d'un dixième des parrainages proviennent d'élus d'un même département ou d'une même collectivité d'outre-mer.
 
  • En tête dans les sondages, Emmanuel Macron, candidat encore non déclaré, a reçu deux fois plus de parrainages que ses concurrents et dépasse la première centaine de parrainages validés soit deux fois plus qu'Anne Hidalgo, soutenue par tout l'appareil du PS. L'argument du manque d'implantation locale de LREM semble bien dépassé. Il est vrai que, très tôt, LREM a donné consigne à ses parrains de présenter leur parrainages sur les réseaux sociaux.




Nouveau commentaire :

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | Elections Législatives 2022 | Editorial | En vidéo


Inscription à la newsletter