Via le Fisac, l'agglomération aide les commerçants


Franck Martin

Commerçants et artisans de Louviers et Val-de-Reuil peuvent recevoir une aide financière pour des travaux de rénovation. C'est l'objectif fixé par l'Opération Urbaine Collective. La convention réunissant tous les partenaires et financeurs vient d'être signée, en présence de Christiane Ayache, sous préfète des Andelys.


Via le Fisac, l'agglomération aide les commerçants
 
De gche à dte : Guy Lainey, Gilles Treuil, Leslie Cléret, Christiane Ayache, Franck Martin, Robert Ozeel ont signé l'Opération urbaine collective et donné le coup d'envoi de ce nouveau dispositif« Le commerce et l’artisanat sont des atouts fondamentaux pour nos communes. L’Agglomération s’est engagée auprès de ces professionnels pour préserver un tissu économique de qualité » a annoncé Robert Ozeel, vice-président de l’Agglomération, en charge du commerce et de l’artisanat.
L’engagement prend la forme d’une Opération Urbaine Collective, dont la signature de convention entre l’Agglo, l’Etat, le Département, la CCI de l’Eure et la chambre de métiers et de l’artisanat s’est déroulée lundi 8 octobre.

L’OUC concerne les communes de plus de 10 000 habitants du territoire, soit Louviers et Val-de-Reuil. Les 27 autres communes de l’Agglomération (moins de 10 000 habitants) sont couvertes par l’Opération collective de modernisation (OCM).

Concrètement, une aide financière peut être octroyée au commerçant qui s’engage dans la modernisation de son point de vente ou de son outil de production (devanture, enseigne, mise aux normes, aménagement intérieur, rénovation, etc). L’aide concerne également l’accessibilité du commerce aux personnes à mobilité réduite. Pour les artisans, l’OUC prévoit une aide à l’innovation ou à l’aménagement intérieur.
Selon la nature des travaux, la subvention peut atteindre jusqu’à 80% du montant de l’investissement. Néanmoins, certains critères sont à respecter que le service développement économique peut détailler aux candidats.
C’est en effet l’Agglomération qui valide, avec l’animateur Fisac, l’éligibilité du projet.

Conserver la vitalité du territoire

 
« Les collectivités publiques sont un pôle de résistance contre la récession. Pour préparer l’avenir du territoire, il faut s’inscrire dans les efforts de réindustrialisation et d’investissements des professionnels du territoire, insiste Franck Martin, Président de l’Agglomération Seine-Eure. S’il y a des marges de manœuvre, c’est bien dans le secteur tertiaire, le service à la personne, le tourisme local, le commerce ! »

Un point de vue que partage Guy Lainey, président de la chambre de métiers et de l’artisanat : « la vitalité d’un territoire dépend d’abord de celle de ses artisans et commerçants. L’OUC va permettre de structurer le pôle de Louviers et de Val-de-Reuil, d’aider ces professionnels à s’adapter aux normes réglementaires, de pérenniser leurs structures. » « L’engagement de l’Agglomération Seine-Eure est le plus dynamique de tout le département de l’Eure » renchérit Gilles Treuil, président de la CCI de l’Eure.

Les commerçants et artisans ont tout intérêt à profiter rapidement de ce dispositif… d’autant que la demande dépasse parfois l’offre !

« Il a démontré toute son efficacité, il est fédérateur, et il est adapté au contexte local pour peu qu’il y ait un vrai projet de territoire, ce qui est le cas ici » ajoute Christiane Ayache, sous-préfète des Andelys.


Mercredi 10 Octobre 2012


Nouveau commentaire :

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | USA Election