Vos gueules, les chouans... (suite)


Franck Martin


Vu à la télé ! Qui peut nier que le patronat et l'extrême droite organisent le mouvement des bonnets  rouges ?
Vu à la télé ! Qui peut nier que le patronat et l'extrême droite organisent le mouvement des bonnets rouges ?
Je réponds ici à un commentaire de mon précédent post.
@nominoé.
Il n'est pas question d'attaquer la Bretagne ou les Bretons : les bonnets rouges ne sont pas la Bretagne, les bonnets rouges sont une petite minorité de casseurs qui ne représentent pas les Bretons. Heureusement !
Sur le fond, le problème qui est posé la Bretagne, vous l'avez bien vu, est celui de faire évoluer le modèle économique dominant dans cette région pour passer au développement durable. Actuellement, ce qu'il y de durable en Bretagne, c'est la pollution de l'eau, lié à l'agriculture intensive, à l'élevage en batterie de poulet et de porc, viande de mauvaise qualité, mais à bas coût et destiné à l'exportation, via un transport massif par camion.
L'écotaxe vise à réparer les dégâts causés par ce modèle de développement en favorisant et finançant un autre modèle : des modes de transport moins polluants, l'augmentation de la part de consommation locale, des circuits courts de consommation, un virage vers la viande de qualité, voire la production bio... Evidemment cela fait râler ceux qui ont fait leur beurre avec l'ancien modèle : les pollueurs qui ne veulent payer l'écotaxe : éleveurs intensifs et camionneurs.
Je trouve normal que l'Europe cesse de subventionner et donc d'encourager la production et l'exportation de poulet de basse qualité. Je trouve normal que les camionneurs paient l'écotaxe, qui vise à financer la transition vers le développement durable et réparer les dégâts causés en Bretagne par l'agriculture intensive.
En cassant des équipements publics, financés par tous les contribuables, les casseurs en bonnets rouges travaillent contre la Bretagne et contre les Bretons, en refusant l'indispensable modernisation de l'agriculture bretonne. En prison, les casseurs !


Vendredi 15 Novembre 2013



1.Posté par JS LEBON le 16/11/2013 13:16
OK !!!
Mais qui à prôné cette agriculture conventionnelle, n'est pas l'Etat français qui l'a vanté ?
Vous parler de développement durable, c'est du greenwashing politique rien de plus. Aucune Croissance n'est possible avec des ressources limitées. On ne peut donc continuer dans la Croissance, et laisser les industrielles diriger la politique de la France. Voilà, le fond du problème, le profit de quelques uns, le monde financier, l'Agro-Alimentaire, et les différents autres lobbies, sous couvert de l'Etat. Ce sont ces volontés de profits qui détruisent la Bretagne et la France, pas les pauvres travailleurs aux bonnets rouges. Ouvrez les yeux, ce système tombe, et ce ne sont pas quelques pansements sur un mourant qui changeront les choses. Le changement par les impôts et les taxes sont les mamelles de la Révolution sachez-le !

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Novembre 2013 - 16:37 Faut-il supprimer les indemnités d'élus et...

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | USA Election