Soyez ravis par vos enfants!

Bagarre entre frères et soeurs, chercher un responsable?

Il arrive parfois que l'on ait pas envie de savoir qui , pourquoi. Dans ce cas, le réflexe fréquent est d'incriminer les deux protagonistes. Y'a-t-il un moyen de ne pas désigner de coupable tout en respectant les sentiments des deux enfants?
Une maman répond à une autre maman et se souvient...



Peut-être qu'après avoir "secouru" la victime, ton fils aurait eu besoin que l'on prenne en compte sa colère? Juste en lui disant "Je vois que tu es très en colère, tu trouves cela pénible de cohabiter avec ta soeur...", l'aider à décrire les émotions qui le submergent.
Ce que tu écris me fait vraiment penser à ce que j'ai vécu avec mon frère. Je me souviens que je détestais absolument que ma mère nous tienne responsables tous les deux. J'adorais mon frère, je voulais toujours jouer avec lui et dès que j'étais avec lui, il me tapait dessus, me traitait d'idiote. Et quand ma mère rappliquait et nous "mettait tous les deux dans le même panier", bizarrement cela renforçait la haine de mon frère contre moi. C'était encore à cause de moi qu'il avait des problèmes avec notre mère. Moi, j'étais frustrée, je me prenais des "pains" et je ne recevais aucune protection/consolation.
En y réfléchissant, cela aurait peut-être été moins difficile si ma mère avait au moins pris en compte nos sentiments respectifs, "F, tu es très en colère, tu veux jouer à des jeux de grands et tu trouves que ta petite soeur te gène", "L, tu es vraiment triste d'avoir reçu un coup". Bien sur, cela ne change en rien la situation, mais tout de même se sentir compris, reconnu, cela peut faire toute la différence. Est-ce que, même cela m'aurait aidée à mieux prendre en compte les besoins de mon frère?
En l'absence de la moindre considération pour les baffes que me donnait mon frère par mes parents, j'ai toujours pensé qu'il était le chouchou et qu'il avait la préférence de ma mère. Il y a peu, j'ai réalisé que mon frère pensait la même chose, comme il n'avait jamais le soutien de ma mère en cas de conflit entre nous deux, il trouvait que c'était moi la privilégiée!

Tout compte fait est-ce que chercher à savoir ce qui s'est vraiment passé quand deux enfants se disputent est vraiment prioritaire? Qu'est-ce que j'aurais pu faire différemment quand j'ai trouvé tous les jeux balancés dans l'escalier (au lieu de hurler "qui a fait cela")? Surtout que la vérité se décline certainement en demi teinte. Est-ce que j'aurais été capable de demander "mais qui est assez en colère pour agir ainsi?". Aurais-je pu avoir la présence d'esprit de comprendre que c'était une façon pour les enfants de réclamer ma présence, S excelle dans ce genre de comportement, quand il a besoin de moi et qu'il ne me sent pas assez disponible, il cherche à m'amener sur un terrain où il est sûr de me mettre en rogne parce que là cela ne loupe pas je réponds présente.
Autre chose aussi, je crois que tu as aussi le droit d'être en colère si les enfants font des dégâts, après tout tu peux aussi le dire aux enfants, "je suis en colère, je suis déçue que l'escalier soit abîmé, je n'ai pas envie de me baisser et de ramasser tous ces jouets". Pour la réparations des dégâts, c'est très souvent moi qui m'y colle aussi, déjà je suis de mauvaise humeur alors j'ai envie que cela aille vite.

Rédigé par laurence le Dimanche 25 Mars 2007 à 18:17 | Lu 4002 fois