Soyez ravis par vos enfants!

C.J.D.S.

Cinq Jours De Suite


Ca veut dire quoi ?

Cinq Jours De Suite... c'est la traduction française de l'américain Five In A Row, connu sur les forums - et autres lieux hantés par les homeschoolers américains - par son acronyme FIAR. Je sais, vous n'êtes pas plus avancés en lisant ça ! Le principe en est expliqué sur le site officiel de la méthode et je vais m'efforcer ici de faire de même en un français intelligible :).

Le principe ?

Deux choses sont à distinguer dans CJDS : 1 - les *vrais* livres, ceux représentatifs de la littérature enfantine anglo-saxonne (et il y a des petits bijoux !) que 2 - les manuels de la méthode visent à faire découvrir.
Les manuels sont conçus comme des guides permettant d'exploiter les livres sous cinq angles en particulier (langue, mathématiques, sciences humaines, sciences, art), le tout de façon ludique et informelle : il s'agit essentiellement de discuter, de bricoler, de s'amuser et finalement d'apprendre sans même s'en rendre compte.
Conçus par une mère qui a pratiqué l'instruction familiale pendant 17 ans, ils sont utilisés par un grand nombre de familles qui peuvent témoigner de la richesse et de la réussite de cette "méthode".
J'utilise "méthode" avec les guillemets car il s'agit plus d'un guide, d'un fil conducteur que d'un programme structuré de façon rigide et dont on ne peut s'écarter.

Comment ça marche ?

Il suffit de se procurer un des livres de la liste d'ouvrages et de suivre le guide correspondant dans le manuel.
Ensuite, pendant cinq jours on lira l'histoire et on utilisera les "leçons" du manuel pour enseigner une "matière" différente chaque jour. Par exemple le lundi on s'attachera à développer par la discussion, sous forme d'un jeu de questions - réponses, le thème des sciences humaines en fonction des éléments présents dans l'histoire elle-même. Le mardi sera consacré à la langue, au vocabulaire, à l'utilisation éventuelle des répétitions, au style de l'auteur... Le mercredi on parlera d'art en examinant les illustrations de l'histoire, la technique utilisée en la comparant éventuellement à d'autres illustrations, d'autres styles que l'enfant connaît déjà. Le jeudi est le jour des mathématiques (dénombrement, formes géométriques... tout ce qu'il est possible d'imaginer à partir du texte) et le vendredi est celui des sciences (astronomie, biologie, physique....).
Attention, il ne s'agit pas là d'un cours aride, mais d'utiliser le texte comme prétexte à la discussion, la recherche d'information, à la réalisation de petits bricolages, d'activités créatrices... Il s'agit de faire parler le texte et d'en parler ensemble, de répondre à la curiosité naturelle du jeune lecteur, à sa soif de comprendre.

Pourquoi parler de C.J.D.S.?

Tout simplement parce que quand j'ai moi-même entendu parler de cette méthode j'ai réalisé que c'était déjà comme ça que nous fonctionnions !
Sauf qu'au lieu de m'aider d'un guide quelconque je me contentais de répondre aux questions de mon fils; plus rarement je les anticipais ou les provoquais. Nous ne traitions pas d'une "matière" par jour, ce qui n'a rien d'obligatoire même pour qui souhaite mettre en oeuvre la méthode, mais rebondissions sur tel ou tel sujet en fonction de ses interrogations quitte à y revenir par la suite après un détour pour des réponses à d'autres questions.
J'ai aimé l'idée de se baser sur des livres à lire et de les explorer ainsi; bien sûr pas question d'explorer ainsi *tous* les livres que nous lisons ensemble - et puis certains se prêtent mieux que d'autres à cet exercice ! - mais je saisis la balle au bond quand je vois qu'un thème en particulier intéresse mo fils : je choisis avec lui un livre s'y rapportant et il construit lui-même son propre savoir à l'aide des questions que la lecture suscite en lui. J'aime l'idée de n'être là que pour faciliter son accès au savoir, l'aider à trouver l'information dont il a besoin, l'idée que nous apprenons ensemble.
Je dois préciser que peu des livres ont été traduits en français et que donc, à moins d'utiliser la méthode en anglais avec des enfants anglophones, le plus simple est de s'inspirer de son esprit (en utilisant peut-être l'exemple donné par l'auteur sur les forums de discussions) pour l'adapter aux livres qu'on a sous la main !

Plus concrètement...

En pleine période "dinosaures" nous avons ainsi grâce au livre "Jinko le petit dinosaure" abordé différentes choses : comment naissent les dinosaures, la notion de régime alimentaire, quand vivaient les dinosaures et où, comment on sait qu'ils ont existé et à quoi ils ressemblaient....
Cette lecture a été accompagnée d'autres lectures sur le même thème, de beaucoup de discussions, de jeux mathématiques (comptage de figurines dinosaures), de jeux de lettres, d'activités artistiques (coloriages, collages...).. nous avons mangé pour rire du steak de stégosaure et de la cuisse de tyrannosaure, une omelette d'oeufs de maïasaure... nous avons fait des fouilles et retrouvé des os d'un dinosaure (kit paléontologie acheté dans un magasin) dont nous avons reconstitué le squelette...
Mon fils a certes appris plein de choses, mais l'essentiel pour moi c'est que nous avons passé du temps ensemble, nous avons joué, ri ensemble et j'ose croire que ça, il ne l'oubliera pas.

Rédigé par SMZ le Dimanche 26 Octobre 2003 à 00:00 | Lu 4283 fois