Soyez ravis par vos enfants!

Nos enfants et les inconnus

Entre la confiance aveugle et la méfiance totale, comment aider nos enfants?
Je crois que dans ce domaine il y a plusieurs moyens de préparer nos enfants à faire face.


Leur permettre de nous dire non en toutes circonstances. Comment pourrait-il réagir à l'injonction d'un adulte s'ils sont habitués et même obligés d'obéir sans cesse, s'ils n'ont aucune possibilité de n'être pas d'accord.
Leur donner la possibilité de se forger leur propre conscience, en ne leur servant pas de conscience annexe en leur prédisant sans cesse ce qui va ou pourrait leur arriver s'ils n'écoutent pas nos excellents conseils de parents bien intentionnés. Les laisser également (ça va avec) vivre leurs perceptions corporelles et en tirer les conclusions qui s'imposent.
Ce n'est pas à nous de leur demander de se couvrir par exemple mais à eux de voir s'ils ont froid ou pas, c'est un exemple fréquent, ils savent mieux que personne ce qu'ils sentent.
Les laisser ressentir l'ensemble de leurs sentiments, les écouter, ne pas tenter de les distraire de leurs perceptions négatives.


Vaste programme, mais c'est quand même à mon avis en partie grâce à ça que certains enfants partent en courant, alors que d'autres rencontrant les mêmes situations restent complètement paralysés par la peur de l'adulte.
Pour ce qui est du reste, je préfère que mes enfants aient confiance dans le monde et les êtres qui le constituent, plutôt qu'ils apprennent la méfiance, elles savent que certains hommes ou femmes très blessés blessent à leur tour, c'est valable pour bien d'autres situations que la pédophilie. En dehors de cela elles se font confiance, et je pense vraiment qu'un enfant ressent quand il y a un malaise, il le ressent toujours, de sa réaction va
dépendre sa sauvegarde.
S'il apprend à se faire confiance, il saura se protéger ou demander de l'aide. Mais si le message qu'il entend c'est " c'est un adulte il a raison, je dois lui obéir, je ne dois pas m'écouter, je ne fais que des bêtises, je ne suis pas digne de confiance." Il se soumettra comme il en a l'habitude.
Ce serait dommage d'éviter tous ceux qui donnent des gâteaux par pure envie de créer un lien, et d'éviter le peu d'adultes qui s'intéressent aux enfants et qui leur parlent, échangent avec eux, qui les considèrent avec respect sous prétexte de méfiance.


Rédigé par cdk le Vendredi 21 Septembre 2007 à 10:52 | Lu 1431 fois