Soyez ravis par vos enfants!

Santé, Mensonges et Propagande

"arrêtons d'avaler n'importe quoi" par Thierry Souccar (journaliste
scientifique, chargé des questions de nutrition pour Science&Avenir)
et Isabelle Robard (avocate, spécialisée dans le droit de la santé,
dr en droit).
la postface: "Trois ans d'enquête pour ce livre accusateur!
Les auteurs dénoncent les
pratiques des multinationales de l'agroalimentaire relayées par les
instances gouvernementales. Ils s'attaquent à ces conseils
nutritionnels devenus des premières vérités " les laitages
renforcent la solidité des os", "pour maigrir il faut diminuer les
graisses", "les vitamines sont dangeureuses"... Ils mettent en
lumière les intérêts privés, le poids des lobbies, le rôle de la
publicité, le retard réglementaire français.
Ils proposent une alternative nutritionnelle mais aussi un cadre
susceptible de garantir dans l'avenir, l'indépendance de
l'information médicale"


Je vous présente les nouvelles recommandations car il est impossible de
résumer les contre-verités alimentaires en qqs lignes si ce n'est de
vous dire en vrac concernant le lait par ex, l'OMS en 2002
(conférence sur les besoins en vit. et minéraux), a clairement
identifié un paradoxe: Dans les pays en voie de développement ainsi que le
Japon où l'on consomme fort peu de laitages ou pas, l'ostéoporose
est très rare.

Recommandations ou GMS (Guide pour manger sainement, basé sur un
nombre considérable d'études conduites à Harvard et ailleurs depuis
plus de 20ans).un aperçu:

-Les graisses : pas de raisons de les réduire outrageusement, ni de
cuire sans corps gras, ni de lésiner sur l'assaisonnement des
salades ou manger des produits allégés. On peut juste être sélectif:
moins de graisses saturées (beurre, laitage) et un plus de végétales
choisies avec soin pour leur ratio oméga3-oméga6 le plus équilibre
possible. (D.Servan-Schreiber recommandait explicitement un rapport
1/1 soit moitié huile d'olive + moitié huile de lin ou colza ou noix
riches en oméga3). Les auteurs du livre insistent sur les oméga 3
dont les sources naturelles sont les noix, de noix de cajou, du
Brésil (non grillées non salées), le poisson gras et les crustacées
(à introduire 2,3 fois par semaine). Pour l'assaisonnement alterner
ou mélanger huile d'olive et de colza. pour la cuisson à la poêle:
h. d'olive ou en encore d'arachide. Pour les fritures (déconseillés)
et la cuisson au four l'huile d'arachide. Trois huiles donc font
l'affaire. Cette recommandation est également celle du PNNS.
Eviter les acides gras trans (corps gras solides pour fritures ou
sur les gâteaux industriels dénommés "graisses partiellement
hydrogénées")

- Céréales et glucides complexes: contrairement aux recommandations
françaises, il faudrait les alléger en privilégiant les aliments
complets à faible index glycémique c’est à dire pain complet (seigle et au
levain de préférence, plus la mie du pain est ressérée plus son indice
glycémique est bas), les pâtes, le riz complet et le riz basmati
(les riz long grain ont un indice glycémique favorable) Les pommes
de terres, en particulier les frites sont déconseillées sur une base
régulière.

- Les fruits et les légumes : les recommandations sont
convergentes. Ici on recommande de les manger crus pour les
crucifères et cuits pour les tomates avec un bon corps gras.
Voici les groupes recommandés:
-crucifères(choux en tous genre, brocolis, radis, navets, raifort,
cresson, moutarde, rutabaga)
- organosulfurés(noix, noisettes, etc..)
-légumes verts et jaunes
- aromates (gingembre, curcuma, romarin, sauge, thym etc..)
-fruits ou légumes orange
-fruits ou légumes verts
- fruits ou légumes noirs, rouges ou violets

-Les protéines animales: viandes blanches et poisson deux à trois
fois par semaine conseillés. Le boudin (!) aussi bonne source de fer
pour les femmes et les enfants. Poisspns gras 2 ou 3 fois par semaine
(hareng, maquereau, sardines, anchois entier sans sel),coquillage et
crustacées(1ou 2 fois), poisson maigre (1 ou 2 fois). Attention au
poissons gras concentrés en mercure:
thon, brochet, espadon, flétan, requin (pas plus d'1 fois). Le soja est
considéré comme un bon substitut à la viande mais les chercheurs
mettent en garde contre un consommation quotidienne car on en ignore
les effets à long terme

- Les laitages: un seul quotidien. en tout cas pas de lait quotidien
surtout pour les adultes. les fruits , les légumes (crucifères), le
poisson, les eaux minérales calciques apportent calcium et vit D
dont la santé des os dépend. L'activité physique (muscu à la
cinquantaine) est l'un des meilleurs moyens de renforcer les os.


- Boissons et alcools: de l'eau encore et encore. Café OK pour moins
de 3 par jour, thés et tisanes quotidiennement. Sur l'alcool, il
n'est pas conseillé à ceux qui n'en prenaient pas, mais pas
totalement déconseillée (longs descriptifs).Attention 1 verre
d'alcool chez les femmes peut élever légèrement le risque de cancer
du sein, à moins de prendre suffisamment d'acide folique

- Les compléments et les minéraux: Ils sont fortement recommandés
car l'alimentation ne couvrirait pas les besoins optimaux et la
consommation de compléments réduits considérables l’occurrence de
cancers et maladies cardio-vasculaires. Choisir un complément
modérément dosé (de 1 à 3 fois les apports conseillés) ne contenant
ni fer, ni cuivre , ni manganèse (réagissant avec la vit C et pouvant
générer des radicaux libres). Le bicarbonate de potassium est
intéressant pour prévenir l'infarctus, l'accident vasculaire
cérébral et l'ostéoporose (prendre un avis médical).

Le GMS a été évalué (106 mille personnes ,publication des résultats en
2002):forte diminution des risques cardio-vasculaires (40% chez les
hommes, 30% chez les femmes) et des maladies chroniques (20% et
10%). Soit ,semble-t-il deux fois plus que les recommandations
officielles.

Conclusion des auteurs sur 4 pages: ils y invitent, les lecteurs, à
une alimentation *citoyenne*. Je cite "comme c'est le cas aux USA,
les recommandations nutritionnelles dans notre pays sont édictées
par des ministères qui entretiennent des liens étroits avec
l'agrobusiness, ou par des agences gouvernementales qui dépendent de
ces ministères, ou encore par des experts, dans les agences et les
ministères, qui sont soutenus par l'industrie. En France aussi le
renard dirige le poulailler(..) Cela peut changer avec votre aide.
Nous avons écrit ce livre pour qu'il vous aide à mieux comprendre
les relations entre alimentation et santé, qu'il vous permette
d'exercer un véritable choix dans les aliments qui vous sont
proposés, qu'il vous conduise à la plus grande vigilance dans les
messages qui vous sont adressés. En retour, nous avons besoin de
vous,. Nous vous demandons de saisir votre député, votre sénateur
et/ou le premier ministre pour que le système soit enfin revu en
profondeur et que des mesures efficaces soient prises".
La dernière ligne de ce livre dit "Ce livre n'aura servi à rien si,
à votre tour, vous n'agissez pas".
Des modèles de lettres sont proposés téléchargeables aussi depuis
http://www.thierrysouccar.com


Rédigé par jeanine le Samedi 14 Août 2004 à 00:00 | Lu 6591 fois