Soyez ravis par vos enfants!

Une petite victoire


Ce midi Gabriel, 4 ans et demi, déboule dans la cuisine en criant famine. Je lui ai montré le repas en train de cuire en lui demandant d'attendre encore 5 minutes.
Aussitôt, démarrage d'une crise de colère en règle et selon ses bonnes habitudes : cris de rage, sanglots, écroulement par terre et contorsions diverses. En général, ça me met hors de moi...
Surtout que là, même quand je l'ai servi (sans même attendre les 5
minutes annoncées), la crise a continué, il ne voulait plus venir à
table...
Mais cette fois-ci j'ai réussi à mettre de côté la moutarde qui me montait au nez et à garder mon calme, mais réellement, pas juste en
façade vite craquelée. Je l'ai regardé vider sa colère en changeant ma façon de le voir : pour une fois, pas un odieux mouflet casse-pied aux réactions incompréhensibles, mais un petit garçon de 4 ans et demi, et c'est dur d'avoir 4 ans et demi et de se battre avec toutes ces émotions ! Je me suis sentie, pour une fois, pleine de compassion pour sa colère, et pas pleine de rage, en me souvenant d'un ancien message ici qui conseillait de regarder l'enfant qui nous énerve avec les yeux qu'on a pour lui quand il est adorable. Et quand il a fini par bien vouloir que je l'aide à se relever, je lui ai juste dit que je l'aimais beaucoup et qu'il était un très gentil petit garçon. Il m'a fait un câlin et il est redevenu de bonne humeur beaucoup plus vite que les autres fois, il a bien mangé et m'a aidée à débarrasser la table en plus !

C'est un début, mais j'ai vraiment envie d'y arriver tout le temps,
maintenant !



Rédigé par Alexandra le Lundi 11 Juillet 2005 à 00:00 | Lu 4795 fois