Soyez ravis par vos enfants!

la punition

Un message de la liste parents conscients, une maman qui dit que son enfant se punit lui-même.
Réponse.


Ce passage de ton mail m'a beaucoup étonnée. Pourquoi ton petit se punit-il lui même ? C'est votre système familial de fonctionnement ? Ou bien vous ne punissez plus et il continue à le faire ? Ce sont des questions que je me suis posée en lisant ton message.
Crois-tu que tu pourrais l'accompagner sans punition ? Je n'ai jamais puni mes enfants, c'est drôle parce qu'au début je ne faisais pas le lien, mais quand j'y ai réfléchi, je n'ai fait aucun effort pour cela, mes parents ne m'ont jamais punie, par contre mon frère était puni sans arrêt, nous avons échangé des souvenirs récemment, et il m'a dit combien ces punitions répétitives ont fait qu'il a appris à mentir entre autre, et même encore maintenant, il ne dit pas complètement la vérité à nos parents, sa vérité, la peur est toujours présente, même si la punition n'est plus là. Il a 37 ans. Son fils a deux ans, il a l'intention de ne pas le punir, mais je sais que nos mécanismes de refoulement diaboliques parfois, nous conduisent à l'inverse de ce que nous voudrions, et il faut un travail pour sortir de là. Plus récemment, dans l'école de mes enfants (c'est d'ailleurs pour cela que je les ai retirées de cet établissement.) après discussions multiples avec l'institutrice, la directrice, qui avaient entraîné des échanges dans l'équipe des enseignants sur le thème de la discipline, l'institutrice punitive a eu comme réflexe de demander aux enfants s'ils voulaient être punis. Et les enfants ont dit oui, j'ai eu un compte rendu de la part d'un petit garçon qui se sentait complètement en insécurité à l'idée de la contredire, j'ai trouvé sa méthode inadaptée, et pernicieuse dans un sens : ainsi elle pouvait dire que les enfants réclamaient des punitions, et se dédouaner (depuis une famille a porté plainte contre elle.) Ils réclament des mauvais traitements, et ils savent que c'est "pour leur bien." Elle a oublié au passage qu'en tant qu'adulte nous avons une fonction protectrice, et que nous pourrions aussi empêpecher un enfant de se faire mal et d'accepter des punitions.

Sur notre tract contre la fessée on a aussi évoqué en surface la punition parce que la dignité de nos enfants en souffre beaucoup et que c'est une méthode qui apprend l'évitement. Je sais que si on enlève punitions, fessées et isolement on est perdu parce que nos parents nous ont élevés avec ces systèmes mais c'est pour ça qu'on est tous là, pour apprendre ensemble à faire autrement. Il y a beaucoup à faire en dehors de ces vieilles méthodes rigides et oppressives, c'est un monde de créativité, d'acceptation et de compréhension. On y pénètre de différentes manières mais en tout cas, je te dis bienvenue dans ce monde-là.

Rédigé par cdk le Mercredi 17 Octobre 2007 à 10:55 | Lu 5680 fois