Jules Ferry : la tactique du marchand de sable


Franck Martin

Face à l'indignation des parents d'élèves devant l'abandon du projet d'une école neuve, la tactique de Priollaud se dévoile : endormir les parents ( comme il a endormi Louviers ) avec de vagues promesses de mise aux normes des locaux. Sans qu'un sou ne soit prévu au budget de la Ville.
Par ailleurs, le maire de Louviers - qui prétend n'être fâché avec personne - est fâché avec les chiffres. C'est ennuyeux pour sa crédibilité.


Pas un sou n'est prévu au budget

Il faut savoir que :

Tout professionnel du bâtiment confirmera qu'il coûte plus cher de rénover de l'ancien que de construire du neuf. En particulier pour respecter les nouvelles normes d'isolation, de désamiantage avant travaux et toutes les normes exigées pour un bâtiment recevant du public et surtout des enfants.

Toutes les études techniques préalables ont été réalisées avant de concevoir le projet architectural prêt à être construit. Ces études ont été faites et sont donc payées !

Si l'on jette ce projet au feu, il faudra refaire de coûteuses études puisque les solutions ne sont pas les mêmes si l'on construit du neuf ou si l'on veut rénover de l'ancien.

Actuellement, pas un sou n'est inscrit au budget pour la réalisation de ces études. Ce qui ne donne guère de crédibilité aux propos somnifères de M. Priollaud, le grand endormisseur.


Voir Caméra Diagonale : http://cameradiagonale.fr/louviers-franck-martin-proteste-contre-labandon-du-projet-decole-jules-ferry/
 

Des chiffres fantaisistes

Le coût de construction de la nouvelle école n'est pas de 14 millions, comme le répète partout M. Priollaud. Il est de 6,8 millions d'euros. Ce coût des travaux sert de base au calcul des honoraires d'architecte. Si la Ville annule ce contrat, les honoraires restent dûes, c'est normal.

Vous avez dit gaspillage ?

Oui, gaspillage, car dans les coûts cités par un maire vraiment fâché avec les chiffres, sont inclus l'acquisition du bâtiment de l'assureur et les indemnités d'éviction dudit assureur. Le contentieux et la négociation des coûts de cette transaction avec l'assureur sont à l'origine du délai supplémentaire qui a empêché la municipalité Martin de réaliser avant les projet d'une belle école redessinant le paysage du quartier.
Alors c'est simple : lorsque M. Priollaud, à bout d'arguments, prétend que nous n'avions pas l'intention de faire une école neuve, il ment. Depuis l'acquisition du bâtiment de l'agence d'assurances, la construction de l'école Jules Ferry était la priorité des priorités. Le maire actuel préfére construire une nouvelle patinoire plutôt qu'une école, les parents d'élèves jugeront...


Lundi 8 Juin 2015


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Février 2018 - 19:58 Vidéo : clash au conseil municipal de Louviers

Jeudi 4 Janvier 2018 - 15:36 A Louviers, on taxe la mort !

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro