blocnotes

Louviers : Trop dormir... nuit !


Franck Martin

Comme les feuilles d’automne, les tristes nouvelles ne cessent de tomber. Après le fiasco de la Saint Michel, du marathon Seine-Eure, les enfants des écoles font les frais de l’incurie… de l’écurie Priollaud.

Difficile de travailler d’arrache-pied pour l’avenir de Louviers, lorsqu’on préfère briguer des sièges à la Région, battre toutes les campagnes électorales d’Evreux à Paris…

Louviers hier ? C'était la ville qui bouge. Louviers aujourd'hui ? C'est la ville qui dort.


La Saint Michel ? C'était mieux avant !

A la mairie, on est à fond ! Mais depuis deux ans, il ne se passe plus rien à LOUVIERS
A la mairie, on est à fond ! Mais depuis deux ans, il ne se passe plus rien à LOUVIERS
Avec Priollaud, la ville part à vau-l’eau. Plus de feu d’artifice, moins d’animations et, du coup, moins de chalands, moins de visiteurs : de l’avis général, la Saint Michel, c’était mieux avant !
 

L'animation pour les fêtes de Noël ? C'était mieux avant !

C’est mal parti pour les fêtes de Noël. Les commerçants font grise mine. Après des promesses mirifiques, la mairie leur laisse faire tout le boulot, supprime le feu d’artifice : faute de soutien municipal le programme des fêtes se réduit comme peau de chagrin.

La traversée de Louviers ? C'était mieux avant !

Marathon Seine-Eure : pour la première fois, les coureurs ont traversé une ville morte : pas de policiers municipaux pour sécuriser le parcours, pas d’orchestre pour doper l’ambiance, pas de mercis aux bénévoles. Oui, le marathon Seine-Eure, c’était mieux avant !

Noël dans les écoles ? Cette année, c'est pas la joie !

Dans les écoles, c’est pas la joie ! Pour la première fois, les enfants n’auront pas « le cadeau du maire » : un livre, une place de cinéma pour leur ouvrir l’esprit à la culture. Noël à Louviers, c’était mieux avant !

Le vent tourne...

On objectera qu’il ne s’agit que de broutilles…

Mais sur les dossiers majeurs tout va dans le même sens, celui de l’inaction et du déclin de la Ville : abandon de l’école Jules Ferry, abandon du quartier Audresset, abandon du gymnase Maison Rouge, blâmes et licenciements à la mairie… Les seuls chantiers en cours ont été lancés par l’équipe d’avant…

Sur le plan politique ? Le vent commence à tourner. On ne croit plus aux faux prétextes financiers… mauvaise excuse pour ne rien faire. L’inaction du maire crève les yeux.

Alors, les Lovériens sont chaque jour plus nombreux à dire qu’il ne se passe plus rien à Louviers et que vraiment c’était mieux avant…


 





1.Posté par jec le 21/11/2015 22:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nombreux c'est combien ?
L'ancienne équipe et quelques fidèles ?
Allez j'opte pour une petite centaine

Nouveau commentaire :

Louviers | CASE | Eure | Normandie | Politique | Humour | Editorial (vidéo) | Revue de Presse | Polémique | Vidéune | Route du Rhum | Présidentielle 2012 | Elections 2014 | Mairie de Louviers | Elections 2017 | Revue de Presse | Facebook | La Chronique de Pascal Hébert | Haro | Elections Législatives 2022 | Editorial | En vidéo


Nouvelles Brèves
FAIRE UN DON : un geste citoyen ! AIDEZ-NOUS à faire vivre vos idées dans le débat public.
Inscription à la newsletter