Normandie
Normandie : le PRG définit ses priorités régionales
Les groupes PRG Hauts et Bas Normands se sont réunis lundi 8 décembre. Cette réunion a permis aux élus de définir un cadre de travail pour la Normandie de demain en lien étroit avec nos axes militants.
Les thèmes ont été choisi au regard de la réelle plus-value qu’apporte une vision radicale de gauche comme l’initiative individuelle et l’entreprenariat responsable, l’égalité républicaine et la cohésion territoriale ou encore la laïcité et la participation de tous au développement du territoire.
Tous ces sujets participent à la construction d’une grande Normandie cohérente, ambitieuse et intégrant tous ses habitants des zones rurales comme des villes.
 
Ces orientations au regard de nos valeurs doivent permettre d’être force de proposition pour la Normandie.
Ces thèmes seront détaillés et mis en débat avec nos militants dans les mois à venir.
 
 

En lien avec ce qui précède et pour organiser notre réflexion, l’association « Laïcité et république » propose une formation le 31 janvier sur  le thème :

« Construction de la grande région NORMANDIE : les priorités des élus –es Radicaux et Républicains. »
Cette formation s’adresse aux élus, aux militants et aux personnes proches des valeurs véhiculées par le PRG.


Lundi 15 Décembre 2014 | Commentaires (0)

Encore 2 places de gagnées pour Jean Edouard dans la Class 40. Mais un gros coup de chalut à minuit.


Route du Rhum : le chalut de Jean-Edouard !
Lire le message du jour de Jean Edouard en cliquant ici

Soutenu par la Région Haute Normandie, le patron du cinéma de Louviers s'aligne pour la 3ème fois dans la course au large la plus suivie en France : la Route du Rhum.
En cliquant sur l'adresse ci-dessous, vous pourrez lire, chaque jour, un résumé de sa journée de course, son classement et sa position sur la carte.


Le skipper lovérien, Jean-Edouard Criquioche
Le skipper lovérien, Jean-Edouard Criquioche
Pour suivre la course de Jean-Edouard, cliquer ici :


Les radicaux de gauche de l'Eure, de la Seine-Maritime ont répondu à l'appel à manifester sur le pont de Normandie, appel lancé par le collectif "Bienvenue en Normandie". Vent, grains, beaucoup de soleil : un temps de printemps en Normandie ! Haro !


Pour la Normandie : Louviers était là ! Le PRG itou !
Des militants se sont réunis samedi après-midi à une extrémité du pont de Normandie, au Havre, pour réclamer une "réunification" de la Haute et de la Basse-Normandie, et d'elles seules, dans le cadre du projet gouvernemental de redécoupage territorial, ont constaté des journalistes de l'AFP.
{...}
"A quatre jours de la présentation officielle du projet de réforme territoriale du Premier ministre Manuel Valls, nous voulons dire qu'il nous faut de vraies régions sur de vrais territoires", a déclaré Philippe Cléris, président du collectif "Bienvenue en Normandie" qui organisait le rassemblement.
M. Cléris, dont le collectif est classé au centre-gauche, a signifié être hostile à un rapprochement des deux Normandie avec la Picardie, proposé récemment par le président de la Haute-Normandie, Nicolas Mayer-Rossignol (PS). Le patron de la Basse-Normandie, Laurent Beauvais (PS), s'est pour sa part prononcé fin avril pour une réunion des seules Normandie.
Lors du rassemblement, le président du Mouvement normand (centre-droit), Didier Patte, s'est élevé contre l'idée d'associer les Yvelines et le Val d'Oise aux deux Normandie, ou encore la Mayenne et la Sarthe. Il s'est aussi insurgé contre toute tentative de "rattacher la Manche à la Bretagne".
Le célèbre pont à haubans qui enjambe l'estuaire de la Seine et relie Le Havre (Seine-Maritime) en Haute-Normandie à Honfleur (Calvados) en Basse-Normandie, a été choisi car il représente un "trait d'union" entre les deux régions, a-t-il été précisé


Lundi 12 Mai 2014 | Commentaires (0)

Une manifestation pour la réunification est organisée, sur le pont de Normandie dimanche 10 mai ! Préparez vos chaussures et vos étendards ! Je vous y donne rendez-vous, avec tous mes amis radicaux de gauche : le PRG soutient cette initiative prise par plusieurs mouvements normands, dont le Mouvement Normand et le collectif "Bienvenue en Normandie". Lire aussi la prise de position de Laurent Beauvais, président du conseil régional de Basse-Normandie.


Tous à la manif ! La Normandie ne se fera pas sans vous...

Extrait de Filfax :

Fusion de la Normandie : Laurent Beauvais lance la concertation en Basse-Normandie

L’échelle d’une nouvelle entité régionale est « pour moi, naturellement et simplement, la Normandie », a déclaré jeudi Laurent Beauvais, président (PS) de la région Basse-Normandie en réaction aux annonces du Premier ministre sur la réforme de la décentralisation.

Alors qu’il s’exprimait pour la première fois devant l’assemblée régionale, M. Beauvais a affirmé qu’il y a « aujourd’hui une occasion unique de passer enfin de la parole aux actes » et a annoncé un dispositif de concertation et d’études qui fasse naître « une Normandie forte, dans le consensus et construite sur un projet de développement ».

Le président du conseil régional va d’abord demander au CESER de dresser un bilan des coopérations interrégionales, avec la Haute-Normandie, la Bretagne, le Centre, les Pays de Loire et l’Ile-de-France, et de mettre en perspective « les en-
jeux stratégiques d’une fusion avec la Haute-Normandie ». Il va solliciter le groupe de réflexion des 15 Géo graphes Normands, faire une éva-
luation des conséquences concrètes d’une fusion sur les différents dispositifs d’aides aux citoyens (en matière ferroviaire, cartes jeunes, aide à la rénovation et l’isolation des logements...), sur la fiscalité, la gestion des fonds européens, le régime indemnitaire des fonctionnaires territoriaux… A la rentrée de septembre,
il organisera des réunions de concertation dans les principaux bassins de vie de la région.

Et pendant ce temps-là... la Région travaille pour nous.


Et pendant ce temps là...


Lundi 7 Avril 2014 | Commentaires (0)
Le Pont de Normandie relie les deux demi-régions normandes
Le Pont de Normandie relie les deux demi-régions normandes
Conférence de presse de François Hollande : mon coeur bondit en entendant le président annoncer la réduction du nombre de régions. Mieux encore, le ministre normand du Budget, partisan de la réunification, annonce un "bonus" financier pour les fusions de collectivités et un "malus" pour les autres... Enfin, l'Etat se positionne concrètement

J'ai toujours pensé que, sans impulsion de l'Etat, la Normandie était un rêve... car on ne peut imaginer les élus locaux se faisant hara-kiri sur l'autel de la réunification. Le signal vient aujourd'hui du plus haut niveau de l'Etat. Mon rêve d'une vraie région normande va-t-il se réaliser ?

Voici la teneur de la dépêche AFP reprenant les propos du ministre du Budget.

PARIS, 15 janvier 2014 (AFP) - Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve a
indiqué mercredi qu'il allait proposer un "bonus" en cas de fusion de
collectivités locales, tandis que celles qui refusent de se rapprocher
recevraient de moindres dotations.

"Dans la perspective de l'élaboration du budget 2015, il faut, en liaison
avec les grandes associations d'élus, avec le ministère des Collectivités
locales et de la Réforme de l'Etat, que nous engagions la réflexion" sur le
rapprochement de certaines collectivités, a indiqué le ministre sur ITélé.

Il a détaillé sa proposition en la matière, à savoir "que les collectivités
locales qui s'apprêtent à fusionner bénéficient d'un bonus et que celles qui
refusent de mutualiser leurs moyens de fonctionnement, qui refusent de se
rassembler lorsque c'est nécessaire (...) aient moins de dotation que les
autres. C'est simple".

"Si, demain, les élus de Normandie --et je souhaite qu'ils le fassent, je me
suis toujours battu pour cela-- décident de fusionner la Haute et la Basse
Normandie, nous aurons de la mutualisation, nous aurons des économies de
fonctionnement et nous aurons une région, la Normandie, qui pèsera davantage
dans l'Union européenne", a relevé M. Cazeneuve, rappelant avoir procédé en
tant que maire de Cherbourg à sa fusion avec la ville voisine d'Octeville en
2000.

Bernard Cazeneuve a fusionné sa commune d'Octeville avec Cherbourg. Il serait pertinent de réfléchir à la fusion Louviers-Val de Reuil... comme je le dis depuis longtemps.

Mon point de vue présenté sur la radio Normande est à écouter ici...


Mercredi 15 Janvier 2014 | Commentaires (0)
1 2 3 4 5 » ... 9