Faut-il nourrir les oiseaux l’hiver ?





Lundi 20 Novembre 2017


Quand approche l’hiver, les mangeoires à oiseaux de plus en plus sophistiquées, les boules de graisses dans de grands seaux, les sacs de 10 kg de graines en tout genre, etc. pullulent dans les jardineries et autres magasins. Des rayons entiers leur sont consacrés ! Est-ce bien nécessaire tout ça ? Les avis divergent…






J’avoue, j’ai succombé. J’ai, dans mon jardin, un arbre à oiseaux ainsi que des petites maisons très mignonnes et récemment, on m’a offert une autre mangeoire à oiseaux plus moderne.
 
J’adore voir les oiseaux picorer dans mes mangeoires.
 
Mais, je ne fais pas n’importe quoi. Je limite mon nourrissage uniquement à la période de grand froid, je sélectionne ma nourriture et j’aide les oiseaux à se nourrir de façon moins industrialisée.

Les oiseaux ont-ils besoin d’être nourris ?

Geai de mon jardin
Geai de mon jardin

Je sais parfaitement que les oiseaux savent comment se nourrir. Depuis la nuit des temps, ils ont su se débrouiller.
 
Mais, les temps ont changé. Depuis déjà pas mal d’années, la nourriture se fait de plus en plus rare. Avec les pesticides et les insecticides, les oiseaux ont de plus en plus de difficulté à se nourrir correctement. D’ailleurs, s’ils jugent qu’ils ne mangent pas suffisamment à un endroit, ils peuvent parfaitement se déplacer et trouver des terres plus accueillantes.
 
A moins d’être, comme moi, une fervente adepte du naturel, du bio, de la biodiversité et de ne pas habiter près d’un champ conventionnel, vous serez peut-être contraint d’aider les oiseaux à se nourrir.  
 
Chez moi, ils semblent très heureux dans mon jardin. Ils ont de quoi faire ! Je pense que j’ai un assortiment d’insectes suffisant pour qu’ils puissent « faire bombance », comme on dit.
 

C’est vrai, parfois ils risquent leur vie en venant se nourrir parce que j’ai une chatte Gribouille particulièrement habile à la chasse. De petites mésanges bien tendres, elle adore ! Mais, bon, c’est la nature… 

Jusqu’à preuve du contraire, les oiseaux sont des animaux sauvages qui savent parfaitement se débrouiller tout seuls pour survivre.
 
Toutefois, en période de froid ou de neige (de mi-novembre à fin mars, mais là, tout dépend des régions…), un petit complément est nécessaire. Les oiseaux éprouveront les plus grandes difficultés à trouver des insectes (qui auront disparu) et à picorer le sol pour déterrer quelques vers ou autres bestioles.
 
Si vous avez décidé de nourrir les oiseaux l’hiver, vous devez prendre quelques précautions.
 

Comment bien nourrir les oiseaux ?

Rouge-gorge de mon jardin
Rouge-gorge de mon jardin

Voici quelques précautions à prendre :
 
  • protégez la nourriture que vous donnez, dans une mangeoire avec un toit, par exemple. Cela évitera qu’elle soit détrempée
  • placez votre mangeoire en hauteur pour éviter que les chats viennent eux-mêmes, se servir…
  • pensez aux oiseaux qui aiment se nourrir sur le sol (c’est le cas des merles, du rouge-gorge, du pinson, des grives…). Toutefois, ne jetez pas la nourriture directement sur le sol pour la protéger de l’humidité. Mettez-la dans une assiette ou sur une planche
  • pensez à mettre de l’eau, difficile à trouver quand il gèle. Changez-la régulièrement et cassez la glace quand il y en a 
  • vérifiez régulièrement que les graines ou autres ne sont pas sales ou souillées par des déjections
  • nettoyez vos mangeoires régulièrement pour éviter les contaminations
  • installez les mangeoires à l’abri du vent
  • si vous constatez que de plus gros oiseaux (merle, tourterelle, pic-épeiche, etc.) empêchent les plus petits (mésanges, rouge-gorge, pinsons, etc.) de se nourrir, prévoyez une mangeoire avec une ouverture plus restreinte
  • mettez la nourriture toujours au même endroit, cela évitera aux oiseaux de dépenser de l’énergie inutile à la trouver
  • nourrissez les oiseaux surtout le soir et le matin. En période de grand froid, leurs réserves énergétiques s’amenuisent rapidement. Il leur faut de quoi tenir la nuit et de quoi reconstituer leur réserve pour la journée
  • limitez les quantités pour éviter que les graines ou autres ne s’abîment ou deviennent rances
  • vous pouvez mettre des mangeoires sur un balcon
  • n’arrêtez pas de les nourrir brusquement à la fin de l’hiver. Diminuez les quantités proposées afin de laisser le temps aux oiseaux de rechercher leur nourriture de façon plus naturelle
  • placez votre lieu de nourrissage à un endroit que vous pourrez voir facilement, afin de profiter du spectacle
 
Vous savez maintenant comment nourrir les oiseaux. Il ne vous reste plus qu’à les nourrir correctement.

Que pouvez-vous leur donner à manger ?

Verdier de mon jardin
Verdier de mon jardin

Un mélange de graines diverses et variées (tournesol, millet, avoine) sera apprécié par le plus grand nombre. Vous pourrez ainsi attirer des variétés d’oiseaux différentes.
 
Vous pouvez acheter les mélanges des magasins ou récolter différentes graines dans votre jardin (comme les orties, le rumex ou le chardon…). Vous pouvez aussi faire des blocs de graisse avec du saindoux.
 
Laissez des pommes ou de petits fruits dans vos arbres et arbustes. Si vous avez la place, plantez des tournesols l’été, les oiseaux pourront se servir directement sur la fleur durant l’hiver.
 
Pensez aux noix, amandes, noisettes et arachides.
 
Evitez les aliments salés ou épicés et de gros morceaux de pain sec.
 
Vous pouvez aussi donner vos restes de repas (riz, pommes de terre cuites, croûtes de fromage).
 
Cela vous fera faire de sacrées économies.
 
Surtout, limitez-vous à la période de grand froid.

Evitez surtout de les nourrir en dehors de l’hiver

Pic-vert de mon jardin
Pic-vert de mon jardin

En dehors de l’hiver et des grands froids, le nourrissage est inutile et même dommageable.
 
Les oiseaux seraient totalement conditionnés et vous pourriez rompre l’équilibre naturel. Ils n’auraient plus envie de chercher eux-mêmes leur nourriture.
 
Or, les oiseaux sont d’excellents auxiliaires pour les jardiniers. Ils permettent d’éliminer les insectes nuisibles ou les escargots de votre potager.
 
D’ailleurs, pour qu’ils continuent à venir l’été également et vous aident à chasser les indésirables, plantez, à divers endroits de votre jardin, des haies variées. Les oiseaux auront ainsi le gîte et le couvert.
 
De cette façon, si jamais vous utilisiez encore des insecticides chimiques (malgré les nombreuses mises en garde actuelles contre leur nocivité), vous pourrez les jeter à la poubelle ! Les oiseaux feront eux-mêmes le travail !

Comme pour tout, l’essentiel est la modération. Alors, n’en faites pas trop. Les oiseaux ne vont pas mourir de faim.
 
Regarder les oiseaux chercher leur nourriture dans votre jardin, c’est bien aussi ! Je ne parle pas de ceux qui pillent vos cerises l’été ! Ça, c’est une autre histoire… 
 
Pour finir, éviter de nourrir les oiseaux l’été est un conseil qui, malheureusement, ne peut être suivi si vous avez des poules ou des canards dont la mangeoire est facilement accessible. Dans ce cas, que ce soit l’été ou l’hiver, les oiseaux feront bonne chair tous les jours !

Toutefois, les mésanges, notamment, continueront leur travail et s’occuperont des nuisibles de votre jardin… Elles trouvent certainement les chenilles ou autres pucerons meilleurs que les graines, heureusement pour le jardinier…

Pour aller plus loin...



ISABELLE BRUNET




ISABELLE BRUNET

Nouveau commentaire :

Bien dans sa Tête | Bien dans son Corps | Bien dans son Environnement | Bien dans son Travail | Divers | Les Grands Personnages | Contes, légendes, histoires inspirantes






pub


Recherche

Inscription à la newsletter

Les News




 CopyrightFrance.com

http://www.wikio.fr