Soyez ravis par vos enfants!

Effets à long terme du maternage ?

Le témoignage d'une maman de "grands"


En vous lisant j'ai envie d'ajouter mon témoignage. J'ai deux grandes filles de 17 ans passés et 14 ans passés, elles ont été allaitées 3 ans chacune et ont "cododoté" (à l'epoque je ne connaissais pas ce vocabulaire c'est récent pour moi je disais "elles dorment dans le lit familial" ). Nous avons à un moment rapproché le lit à barreaux de ma fille ainée en enlevant une barrière et en rajoutant un matelas c'était un side- lit mais on ne connaissait pas le mot on pensait être farfelus être les seuls à avoir une vie comme la nôtre. J'ai porté mes enfants en écharpe (grace à "l'enfant et la vie" à l'epoque). J'ai allaité dans les magasins, dans les parcs et je n'ai jamais rencontré d'hostilité ouverte. J'ai passé plusieurs années de ma vie en dormant peu en étant reveillée souvent et bien sûr j'ai passé aussi des journées fatiguée (et énervée) c'est à ce moment là que j'ai commencé à avoir des migraines par fatigue je pense.

Aujourd'hui j'ai deux grandes filles avec qui je partage beaucoup, j'ai une très grande proximité avec elles et les avoir à mes cotés est un réel plaisir. Nous avons toujours eu des retours positifs des gens qui les ont connues ou rencontrées. Elles sont pleines de ressources et traversent l'adolescence (pour l'instant ) sans réels problèmes. Elles sont très très autonomes, très matures et très indépendantes. Ce que j'apprécie c'est le bonheur qu'elles ont à partir en voyage (chez des amis ou à l'étranger) et le bonheur qu'elles ont à nous retrouver ensuite. Elles me parlent souvent de l'éducation qu'elles ont reçu et elles sont
heureuses de repenser à tous ces bons moments (elles ont les photos). Quand elles voient des parents qui frappent dans la rue ou humilient les enfants elles sont très choquées et malheureuses. Pour elles la maltraitance commence très vite. Il n'y a pas très longtemps l'une d'elle m'a di t<<tu as vu comme elle s'occupe mal de son pauvre bébé il doit rester dans sa poussette alors qu'il a envie de descendre!>>.

Ce que l'on donne comme affection et sécurité très tôt à nos enfants, ils le gardent en eux pour toujours c'est un capital de confiance et de ressource. Ils deviennent indépendants parce qu'ils ont connu la grande dépendance, ils ont en eux le" savoir", les bases affectives pour voler seuls. Ils peuvent aborder toutes les situations difficiles car ils se savent aimés
et entendus. Ils n'ont pas les mains prises par des souffrances, de la solitude et des angoisses de bébé gravées. Ils ont les mains ouvertes pour accueillir la vie avec confiance. Voilà pour l'enfance de mes filles c'est sans regret aucun car en plus malgré la fatigue et parfois les doutes j'y ai pris un plaisir immense, je dis souvent à mes filles c'est pour moi que je l'ai fait avant tout. C'était si bien leur petite enfance le maternage et l'allaitement. Mon mari me remercie souvent d'avoir suivi le chemin que j'ai choisi et de l' avoir entraîné parfois malgré lui car il est fier de ses filles et tout ému lui aussi par nos souvenirs de jeunes parents. C'est donc avec certitude que je te conseille de suivre cette voie de maternage que tu as entrepris car la vie te le rendra avec bonheur...

Rédigé par valérie haas le Mercredi 7 Mai 2008 à 09:55 | Lu 3244 fois