ARELACOR

Marie Laure Pieri, professeur de philosophie
Marie Laure Pieri, professeur de philosophie

attentives
attentives

Platon à l'Ile Rousse novembre 2009

sérieuses
sérieuses

la sagesse
la sagesse

révisions
révisions

Diotime jeune?
Diotime jeune?

Platon à l'Ile Rousse novembre 2009

mise en place
mise en place

essayage
essayage

envol
envol

en habits antiques
en habits antiques

ultimes réglages
ultimes réglages

ultimes questions
ultimes questions

Platon à l'Ile Rousse novembre 2009

l'art de la coiffure
l'art de la coiffure

la philo du bonheur, le bonheur de la philo...
la philo du bonheur, le bonheur de la philo...

Bernard Bouisset Jeudi 31 Décembre 2009

Oui, nous avions parlé d'amour avec les élèves que nous avions rencontrés l'an dernier, mais l'on s'est aperçu que l'on était loin d'avoir épuisé le sujet, si même nous en avions parlé correctement!..
Nous avons donc repris notre chariot, retrouvé notre moquette, nos tapis, nos coussins et nos drapés chiffonnés... L'équipe est repartie au complet, avec le même plaisir de faire (re)découvrir ce texte si beau sur le "qu'est ce que j'aime, quand j'aime". Aristophane n'a toujours pas appris à faire la roue comme les acrobates pour retomber droit sur ses jambes, Alcibiade finira-t-il un jour par être vraiment îvre? Quant à Socrate il jubile à provoquer la dangereuse jalousie du jeune Alcibiade. La grande prêtresse Diotime conduit avec élégance Socrate vers la découverte de l'Amour.
Passées les quelques réticences (pour certains...) à se costumer, tous jouent le jeu avec beaucoup de naturel et prennent beaucoup de plaisir à interpréter le mythe de l'androgyne.
Merci aux collègues qui nous accueillent et que nous bousculons dans leur progression.
Merci encore une fois à la CTC qui étudie toujours avec beaucoup de patience nos dossiers et nous permet par son financement de parler d'amour urbi et orbi!..


Faire cours, assis par terre...
Faire cours, assis par terre...
Un grand moment à Corte ! L'installation dans l'ancien gymnase est facile, un espace vaste et des élèves très à l'écoute.

... bien sûr faut trouver la bonne position!
... bien sûr faut trouver la bonne position!

Toujours de la bonne humeur
Toujours de la bonne humeur

Prêtes pour le défilé...
Prêtes pour le défilé...

Phèdre et Pausanias?
Phèdre et Pausanias?

Le médecin Eryximaque et ses bons conseils
Le médecin Eryximaque et ses bons conseils

Le jeune Agathon
Le jeune Agathon

Nos héros en pleine action
Nos héros en pleine action

et très impliqués
et très impliqués

bon d'accord, le Banquet se passe entre hommes...
bon d'accord, le Banquet se passe entre hommes...

mais il faut actualiser!
mais il faut actualiser!

voici donc quelques unes de nos convives
voici donc quelques unes de nos convives

heureuses d'être en notre compagnie
heureuses d'être en notre compagnie

attentives et concernées
attentives et concernées

apartés
apartés

secrètes
secrètes

à l'écoute de Diotime
à l'écoute de Diotime

l'amour est un démon
l'amour est un démon

la représentation du mythe de l'androgyne
la représentation du mythe de l'androgyne

l'amour, fils de Poros et de la mortelle Pénia
l'amour, fils de Poros et de la mortelle Pénia

ah! l'immortalité!..
ah! l'immortalité!..

la réalité vue du philosophe....
la réalité vue du philosophe....

Bernard Bouisset Dimanche 29 Novembre 2009
ARELACOR
L’association ARELACOR, qui réunit les professeurs de langues anciennes de l’académie de Corse poursuit ses actions intra et extra-muros pour sensibiliser le public le plus large à la connaissance du monde antique, sa culture, sa civilisation, sa pensée.


Bernard Bouisset Mardi 13 Octobre 2009

En représentant des extraits du dialogue de Platon devant les élèves de Terminale des lycées de l'académie la Cafète philosophique a encore frappé fort avec cette question toute bête : "je t'aime, pourquoi?"


Bien sûr on ne va pas ramener le dialogue de Platon à cette unique question, mais, quand j'aime, qu'est ce que j'aime? est une question qui n'a pas laissé les élèves indifférents.

De ce dialogue trois parties ont été présentées : bien sûr le mythe de l'androgyne, Diotime (bravo Elise!), la déclaration d'amour à Socrate et à la philosophie d'Alcibiade.

Mise en espace originale puisque Jean, notre metteur en scène et notre Socrate, avait décidé que les élèves costumés prendraient part à notre banquet. Tous à même le sol nous ont entourés et donné la réplique.

Cette proximité leur a permis d'apprécier au mieux le difficile passage de Diotime longuement travaillé par Elise.

Merci aux proviseurs qui nous ouvrent les portes de leur établissement, aux collègues qui nous laissent leurs élèves pendant deux heures, aux lycéens qui ont accepté de revêtir de splendides plissés, et à la CTC pour son appui financier.

Lycée Giocante : étudiants HK et KH
Lycée Giocante : étudiants HK et KH

Giocante  : participants attentifs
Giocante : participants attentifs

Corte : une jeune participante
Corte : une jeune participante

Corte : photo de groupe
Corte : photo de groupe

Pla au Banquet
Pla au Banquet

Corte : quelques pistes avant la représentation
Corte : quelques pistes avant la représentation

Socrate dans ses oeuvres
Socrate dans ses oeuvres

Elise, une Diotime de charme
Elise, une Diotime de charme

Alcibiade suppliant
Alcibiade suppliant

Au milieu des élèves, leur vrai maître
Au milieu des élèves, leur vrai maître

Le dernier mot pour Socrate
Le dernier mot pour Socrate

Bernard Bouisset Dimanche 11 Octobre 2009
LES LATINISTES DU LAETITIA EN CAMPANIE



Les élèves latinistes du Laetitia – 4èmes, 3èmes et secondes – sont repartis à l'aventure.
Ils ont parcouru cette année la Campanie pendant cinq jours avant de revenir, non sans regrets, vers la Corse.
Et malgré une météo plus que maussade, dans l'ensemble, ces 49 élèves ont su faire preuve d'un enthousiasme et d'une curiosité sans cesse renouvelés.
Accompagnés de Mmes Vanucci, d'Orazio, Genestine et de leur professeur de latin, M. Bouisset ils ont pu découvrir cette région émaillée de sites historiques de grande valeur.

Dès le premier jour, au sein du Musée Archéologique National de Naples, tandis que certains étudiaient terres cuites et verreries antiques, d'autres montraient un vif intérêt pour diverses statues plus fascinantes les unes que les autres : Taureau Farnèse, Aphrodite Sosandra, Artémis d'Ephèse…
Le lendemain, c'est sur le site de Paestum que le groupe portait ses pas : autour du Forum, on comparait dans un bon esprit les styles et les mérites de temples quasi-intacts avant de pouvoir admirer les merveilles du musée attenant.
Mais le meilleur restait encore à venir : Herculanum et la célèbre Pompéi.
Ces cités ensevelies pendant des siècles par une éruption du Vésuve constituent un document capital sur l'Antiquité : mosaïques somptueuses, fresques éloquentes, bâtisses, commerces… C'est la vie quotidienne, figée ce jour d'août, en 79 ap. J.-C., qui s'offre dans ses aspects les plus intimes au visiteur.
Et lorsque l'orage éclata, entre l'Amphithéâtre et l'Odéon, l'ensemble des "disciples" – empreints d'émotion – semblait davantage imprégné par la passion de leur professeur que par la pluie battante…
Enfin – une fois n'est pas coutume – c'est sous le soleil que s'est déroulée la visite de la Solfatara, comme pour accentuer encore l'impression étouffante.
Le son creux produit sur le sol tiède de cet ancien cratère en a étonné plus d'un ; et, bien que quelque peu incommodés par les émanations de soufre, beaucoup ont été impressionnés par les fumerolles ou le lac bouillonnant…
Ensuite, chaque élève a porté un dernier regard au Vésuve, saupoudré de neige en son sommet, avant de remonter dans le car.
Sur le chemin du retour, une courte halte dans la cité d'Orvieto – place forte papale au 16e siècle – permit de découvrir, outre son majestueux Duomo, un "quartiere di Corsica" des plus inattendus, comme le signe inéluctable qu'il était, déjà, temps de rentrer…
Les appareils-photos chargés d'images, l'esprit plein de souvenirs et le cœur empli de reconnaissance, les 49 élèves ont vivement remercié leur chauffeur italien avant de rendre un hommage appuyé à leurs accompagnateurs.

L'ensemble des voyageurs tient à témoigner toute sa gratitude aux personnes partenaires de ce projet qui, par leurs actions et/ou leur financement ont permis la concrétisation de cette belle aventure.

Aurélie Genestine


Bernard Bouisset Vendredi 13 Juin 2008
1 ... « 29 30 31 32 33 34