Comment renforcer la cohésion d'un groupe au sein d’une entreprise





Mardi 8 Juin 2010


Est-ce la fin des fameux stages commandos ?





illustrations.fr
illustrations.fr
Après les stages commandos pour renforcer la cohésion des cadres au sein des entreprises, sont apparues de nouvelles méthodes moins extrêmes. Aujourd’hui, sont proposées des activités de plus en plus diverses, des plus classiques aux plus inattendues.

Le premier objectif de tous ces stages est le même que pour les stages de survie : renforcer la cohésion d’une équipe. Parfois, cela peut également être utilisé pour permettre d’exprimer plus facilement les problèmes qui peuvent exister au sein de l’entreprise.

Les stages commandos décriés

Je suppose que vous avez en tête des images de stages commandos ou de survie organisés par les grandes entreprises, où l’on voit les cadres marcher sur des braises ou sauter à l’élastique, en poussant des cris de guerre. Cela entraînerait un renforcement de l’esprit d’équipe. Dans l’effort et les difficultés, l’entraide s’avèrerait indispensable.

Sont également proposées la navigation sur un voilier, la montée d’un sommet, la descente en rafting d’une rivière, etc. Cela permettrait de mettre en pratique, grandeur nature, l’esprit d’équipe. Par exemple, sur un bateau, si tout le monde ne met pas la main à la pâte, le bateau n’avance pas.

Certains spécialistes contestent ce type d’activités. Elles pourraient même être improductives si est reproduite sur le terrain la même ambiance qu’au travail : chef trop dominant, sentiment d’infériorité de certains salariés, concurrence trop forte, conflits latents, par exemple. Dans des situations extrêmes, les tensions ne feront que s’exacerber au lieu de se régler.

Des stages plus ludiques

C’est pour cette raison que, aujourd’hui, un certain nombre de sociétés, spécialisées dans le « team-building », se sont engouffrées dans ce créneau et proposent autre chose : des activités plus insolites. On peut citer des cours de cuisine, des stages de karting, de cinéma, etc. des choses plus ludiques.

Ce genre d’activités permet aux salariés de se voir en dehors du travail, dans un cadre totalement différent et surtout en effectuant des choses qui n’ont strictement rien à voir avec le monde de l’entreprise. En s’amusant, cela permet de mieux se connaître et de développer sa créativité. Bref, tout ce qui est nécessaire pour, par la suite, travailler mieux et en équipe.

S’ajoutent généralement à ces différents stages ou séminaires, des séances plus pédagogiques, animées par des coachs qui apprennent, par exemple, aux stagiaires à devenir des leaders, à être de bons managers, à régler les conflits plus facilement, etc. Les coachs peuvent également observer le comportement des salariés dans une situation extrême, afin de pouvoir les corriger si nécessaire.

Quelques temps après le stage, est organisée une séance de débriefing afin de faire le bilan et de voir si les effets escomptés se sont réalisés.

Des stages plus pédagogiques

Depuis quelques temps, est apparue une nouvelle sorte de stage, orienté davantage vers le bien-être des salariés au sein de l’entreprise. Il s’agit de mises en situation ou de petites pièces de théâtre créées au sein même des entreprises, mettant en scène des salariés victimes de harcèlement moral et sexuel, des scènes de conflits internes.

Ces pièces sont jouées par des acteurs professionnels. Cela permet de pointer le doigt sur les problèmes que l’on peut vivre au sein des entreprises. Des situations vécues sont ainsi jouées et les salariés peuvent intervenir entre deux scènes afin de donner leur avis sur la réaction qu’ils auraient eu dans telle ou telle circonstance.

Cela permet, par exemple, de bien comprendre ce qu’est le harcèlement, de l’identifier et de le vivre en quelque sorte. Cela donne également des clés pour savoir comment réagir en cas de harcèlement. En outre, cela peut permettre aux victimes de parler et de dénoncer ce qu’elles vivent au quotidien.

Des stages aux effets pervers

Il semble donc que les entreprises s’orientent vers des séminaires plus ludiques ou plus pédagogiques. Il n’y est plus nécessaire de montrer sa puissance et sa force de caractère. On semble demander uniquement d’être soi.

Les entreprises dépensent parfois des sommes astronomiques pour organiser ce genre de stages. Malheureusement, les salariés les voient plutôt comme une récréation, comme une sortie tous frais payés et ne semblent pas s’y investir totalement. L’effet escompté ne paraît pas se produire à tous les coups.

Certains salariés peuvent d’ailleurs ressortir de ces stages traumatisés ou perturbés parce qu’ils ont dû se dévoiler totalement, alors qu’ils préféreraient séparer leur vie privée et leur vie professionnelle, ce qui ne semble pas une erreur, selon moi.

Alors, chefs d’entreprise, réfléchissez bien avant d’organiser ce genre de stages de cohésion de groupe. Ne succombez pas à leur mode sans avoir pesé le pour et le contre.

Première publication sur notre ancien site le Lundi 13 octobre 2008, modifié ce jour.





Brunet Isabelle et Gawelik Katy




Brunet Isabelle et Gawelik Katy

Nouveau commentaire :

Bien dans sa Tête | Bien dans son Corps | Bien dans son Environnement | Bien dans son Travail | Divers | Les Grands Personnages | Contes, légendes, histoires inspirantes






Recherche

Recevez votre guide Le temps, votre allié pour la vie

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.


pub

Les News

Comment survivre facilement à une crise ?

05/03/2019 - ISABELLE BRUNET

Comment prendre son temps ?

29/01/2019 - ISABELLE BRUNET




 CopyrightFrance.com

http://www.wikio.fr