Ho lala, c’est la crise !





Jeudi 24 Juin 2010


Voici quelques moyens de la vivre plus sereinement





Ho lala, c’est la crise !
Au cas où vous ne seriez pas au courant, la France et le monde sont en pleine crise financière. Les temps sont durs pour tout le monde : perte de pouvoir d’achat, chômage, faillite.. menacent une grande partie de la population.

Comment réagir ?

La plupart du temps, on nous dit qu’il faut faire le dos rond et attendre que ça passe. Bon, au premier abord, c’est assez logique. Comme on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, peut-être vaut-il mieux ne plus rien dépenser, ne plus sortir, faire des économies, ne plus s’autoriser aucun petit plaisir, etc. et attendre que la crise s’arrête.
Pas très réjouissant tout ça ! N’est-ce pas encore aggraver davantage les conséquences fâcheuses qu’a la crise sur notre moral.

Pourquoi ne cherchez-vous pas à profiter de la crise ?

Beaucoup me prendront certainement pour une illuminée, mais je suis persuadée que la crise peut vous offrir de grandes opportunités, à condition que vous soyez prêt à les saisir.
C’est le moment où vous devez foncer, relever la tête et vous battre pour conserver ce que vous avez ou pour acquérir ce dont vous rêvez.
Arrêtez de penser continuellement au futur ou au passé. Pensez avant tout à vous réjouir de l’instant présent et à saisir tous, je dis bien tous, les petits moments de bonheur qui se présentent. Mis bout à bout, ils vous feront voir votre vie sous un meilleur jour.

Pourquoi vous morfondre ?

Qu’est-ce que cela vous coûte au fond d’adopter cette nouvelle façon de penser ?
Choisir entre rester chez soi, avec la peur au ventre et s’enfermer dans l’immobilisme ou sortir de chez soi, foncez et gardez le moral, je pense que le choix est vite fait.
Vous devez montrez à tous, et à vous en premier, que vous êtes plus fort que la crise et qu’elle ne vous mettra pas à terre. En conservant continuellement cet état d’esprit, vous pourrez accomplir de grandes choses. Comme vous le savez, les optimistes, les personnes positives réussissent mieux que les autres !

Soyez à l'affût des opportunités

Vous devez vous tenir prêt à saisir les opportunités qui passent. Et dans les moments de crise, les opportunités sont plus grandes. Je ne dis pas que vous devez profiter du malheur des autres en ramassant les pots cassés. Mais, vous avez certainement dû vous rendre compte que des occasions de toute sorte fleurissent un peu partout. Vous pouvez, par exemple, acheter une voiture à moindre coût, partir en voyage pour pas cher, acheter une maison moins cher (si votre prêt immobilier vous est accordé). Ces exemples ne concernent que les individus qui ont quand même un pécule mais il existe encore en France des individus qui ont de l’argent de côté. Ils seront d’ailleurs de plus en plus nombreux dans la mesure où les gens préfèrent épargner plutôt que dépenser, par peur de l’avenir.

Pour les autres, ils ne doivent pas se laisser abattre. Ils doivent chercher le moyen de s’en sortir. Et la crise peut les y aider : les organismes, les associations sont de plus en plus nombreux à secourir les personnes démunies. Je ne dis pas qu’elles ne faisaient pas leur travail avant mais, avec la crise, la solidarité se fait plus grande et les aides également. Tout le monde se soutient et les cris d’alarme se font de mieux en mieux entendre. La mobilisation semble générale. Ainsi, les opportunités sont de plus en plus nombreuses. A vous de les saisir et surtout de ne pas avoir peur de demander de l’aide.

Soyez de ceux pour qui la crise est une chance

Certes, tout le monde ne sera pas sauvé mais si vous avez le moral, si vous ne vous laissez pas aller, la crise, qui passera forcément un jour, vous aura touché le moins possible et vous aura, peut-être, au contraire, offert la chance de vous en sortir.
De plus, en vous bougeant maintenant, quand la crise sera finie, vous aurez pris une longueur d’avance sur les autres, sur les pessimistes, les attentistes, les craintifs et vous en retirerez avant tout le monde de plus grands bénéfices.

D’ailleurs, n’oubliez pas que l’idéogramme chinois qui représente le mot « crise » est composé de deux signes qui signifient à la fois « danger » et « chance ou opportunité ».
Donc, à vous de choisir et d’adopter le bon comportement : la crise ne sera peut-être pas aussi mauvaise pour vous.

Première publication sur notre ancien site le Jeudi 22 janvier 2009, modifié ce jour.




Brunet Isabelle et Gawelik Katy





Nouveau commentaire :

Bien dans sa Tête | Bien dans son Corps | Bien dans son Environnement | Bien dans son Travail | Divers | Les Grands Personnages | Contes, légendes, histoires inspirantes






Recherche

Recevez votre guide Le temps, votre allié pour la vie

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.


pub

Les News

Comment survivre facilement à une crise ?

05/03/2019 - ISABELLE BRUNET




 CopyrightFrance.com

http://www.wikio.fr