Paris et ses immeubles Haussmann
Paris et ses immeubles Haussmann

- les immeubles haussmanniens construits à Paris entre 1850 et 1920 -


Photos par rue
Photos sur Google+. Il est conseillé de cliquer sur "Diaporama", puis sur "Visionner".

Photos thématiques
Photos sur Google+. Il est conseillé de cliquer sur "Diaporama", puis sur "Visionner".



L'annexion de 1860



Paris avant l'annexion de 1860
Paris avant l'annexion de 1860
Paris était divisé en 12 arrondissements depuis le 11 octobre 1795. Neuf arrondissements sur la rive droite de la Seine et trois sur la rive gauche.
Cette division persista jusqu'en 1860 (voir plan de Jacoubet – 1854).
Paris fait jusqu'à cette époque le tiers de sa surface actuelle

__________________________________________

• la loi du 16 juin 1859 prévoit, à la demande expresse de Napoléon III, que les "Faubourgs de Paris" situés entre l'ancienne enceinte (mur des fermiers généraux) et "l'enceinte de Thiers" (approximativement, les boulevards des maréchaux) soient annexés à Paris

__________________________________________

Napoléon III remettant au baron Haussmann le décret d'annexion des communes limitrophes (Adolphe YVON)
Napoléon III remettant au baron Haussmann le décret d'annexion des communes limitrophes (Adolphe YVON)

• le 1er janvier 1860, cette annexion est effective, donnant à Paris son visage "administratif" actuel :

• Paris absorbe quatre communes entières : Belleville, Grenelle, Vaugirard et La Villette

sept autres communes sont partagées avec d'autres communes : Auteuil, Batignolles-Monceau, Bercy, La Chapelle, Charonne, Montmartre et Passy

• enfin, douze communes sont partiellement annexées : Aubervilliers, Bagnolet, quartier de Glacière et de Maison-Blanche (Gentilly), quartier de Javel (Issy), quartier de la Gare (Ivry), quartier du Petit-Montrouge (Montrouge), quartier des Ternes (Neuilly), Pantin, le Pré-Saint-Gervais, Saint-Mandé (Vincennes), Saint-Ouen et Vanves

Carte de l'annexion de 1860 (éditions du Mécène)
Carte de l'annexion de 1860 (éditions du Mécène)

• les vingt arrondissements sont créés,
• les anciens arrondissements sont redécoupés, sur des limites nouvelles, et le numérotage en spirale est appliqué


• en 1861, Paris compte 1.667.841 habitants



opcc / haussmann