Paris et ses immeubles Haussmann

Paris et ses immeubles Haussmann


- les immeubles haussmanniens construits à Paris entre 1850 et 1920 -


Photos par rue
Photos sur Google+. Il est conseillé de cliquer sur "Diaporama", puis sur "Visionner".

Photos thématiques
Photos sur Google+. Il est conseillé de cliquer sur "Diaporama", puis sur "Visionner".



Glossaire
A    B    C    E    L    M    P    R    V
A
ascenseur :
inventé par Otis (1853) et perfectionné par Eydoux (1867), l'ascenseur ne s'introduit dans les immeubles parisiens que dans la dernière décennie du XIX siècle.
Le dernier étage qui s'éloigne du bruit de la rue et trouve le soleil au-dessus des arbres ou des toits, prend du même coup une valeur positive.

atlante :
sculpture d'homme servant de console, par exemple, au balcon (variante masculine de la cariatide)

B
bossage :
parement en relief sur un mur, dont la surface peut être lisse, piqueté, irrégulière (bossage rustique), creusé de vermiculures (bossage vermiculé), en pointes de diamant ou, encore, arrondi

C
cabochon :
sur la façade de l'immeuble, petit élément de décoration en saillie et de forme ronde, par exemple en céramiques de couleurs

cariatide :
colonne sculptée en statue de femme soutenant une corniche

cartouche :
ornement de pierre taillée portant une inscription gravée, par exemple, les armes ou les initiales du propriétaire

chambranle :
encadrement de porte ou de fenêtre

chapiteau :
ornement en pierre taillée ou simple évasement en sommet de colonne

chéneau :
canal en pierre ou en métal à la base de la toiture collectant l'eau vers les tuyaux de descente

claveau :
pierre taillée en biseau constitutive d'un arc ou d'une voûte

clef :
clef d'arcade ou de baie, souvent soulignée d'un motif abstrait ou d'ornement sculptés, mascarons, par exemple.

clef pendante :
clef de voûte sculptée en fort relief

clé d'arc :
claveau bloquant mis au sommet d'un arc

colonne :
décoration en relief sous forme de colonne

console :
motif en pierre qui soutient le porte-à-faux du balcon.
Les consoles sont un motif de décoration : simple corbeau, console abstraite ou ornée de guirlandes, console zoomorphe, sculpture de figure de lion ou d'éléphant, atlante et cariatide, engainées ou non

corbeau :
élément saillant du mur soutenant une corniche ou une poutre

E
egout de toit :
limite basse de toit où ruisselle l'eau de pluie récupérée par un chéneau ou une gouttière

encorbellement :
construction en saillie de façade, en porte-à-faux par rapport au mur de soutien

L
linteau :
Le linteau est un élément architectural qui sert à soutenir la maçonnerie ou les matériaux du mur au-dessus d'une baie (porte, fenêtre).


M
mascaron :
ornement de façade, placé, le plus souvent, à la clef de la porte ou d'une fenêtre, représente généralement une figure féminine ou masculine.
Cette figure a le plus souvent un aspect effrayant dont la fonction était, à l'origine, d'éloigner les mauvais esprits afin qu'ils ne pénètrent pas dans la demeure.


P
pilastre :
décoration en forme de colonne plaquée sur la façade

R
refend :
sur un mur, canaux accusant ou simulant un joint

V
vitrail :
Le vitrail est une composition décorative formée de pièces de verre. Celles-ci peuvent être blanches, peintes ou colorées dans la masse. Les pièces de verre sont serties dans des baguettes de plomb puis l'ensemble est soudé à chaque croisement des plombs.

A    B    C    E    L    M    P    R    V