Les troubles du sommeil peuvent tuer





Mercredi 11 Janvier 2012


Selon l’Académie Nationale de médecine et de pharmacie, « Les troubles du sommeil sont d’une très grande fréquence. Ils peuvent se manifester de façons très variées, parfois à l’insu de la personne atteinte et relèvent de mécanismes multiples, de mieux en mieux compris. Certains d’entre eux peuvent entraîner des complications cardiovasculaires graves. Ils sont souvent responsables de somnolence diurne, dont les conséquences peuvent être dramatiques. Ils sont encore imparfaitement prévenus et traités. »





Les troubles du sommeil peuvent tuer
Le communiqué de l’Académie ajoute : « La réduction du temps de sommeil est, de plus, l’une des causes principales de fatigue et de troubles de l’humeur. Outre les accidents domestiques, de la route et au travail, la dette de sommeil pourrait aussi être à l’origine de maladies cardio-vasculaires, voire de certains cancers. » 

(Sources : http://www.academie-medecine.fr/detailPublication.cfm?idRub=30&idLigne=2259, communiqué suite à la réunion du 11 octobre 2011)

Les troubles du sommeil sont dangereux

Le communiqué de l’Académie précise « qu’un rat privé de sommeil meurt en 2 à 3 semaines, alors que la durée de vie normale de cette espèce est de 3 ans. »
 
Comme vous le voyez, le manque de sommeil peut avoir de très graves conséquences. Il est à l’origine du stress, d’accidents et de maladies graves, qui peu à peu, peuvent entraîner un décès prématuré.
 
Si vous souffrez de troubles de l’humeur ou de maladies, dont la cause n’est pas évidente, demandez-vous si vous dormez suffisamment ou si vous dormez bien.

Les troubles du sommeil touchent 30 % de la population

Je suis certaine que vous connaissez au moins une personne dans votre entourage qui se plaint de mal dormir. Personnellement, j’en connais plus d’une…
 
Peut-être souffrez-vous vous-même de troubles du sommeil. Ce qui est rassurant, c’est que vous n’êtes pas seul. Cette forte proportion permet de lancer des recherches de plus en plus nombreuses et de proposer des solutions.

Les causes des troubles du sommeil sont multiples

Les causes du manque de sommeil sont nombreuses : le stress, l’apnée du sommeil, la maladie d’Alzheimer, les traumatismes, la narcolepsie, la perturbation de l’horloge biologique, etc.
 
Aujourd’hui, l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance met en avant une autre origine aux troubles du sommeil : les nouvelles technologies !
 
Les écrans de plus en plus nombreux (télé, ordinateur, téléphone, réveil, etc.) que certains possèdent en grande quantité, seraient largement à l’origine de l’augmentation des troubles du sommeil, surtout chez les plus jeunes.
 
C’est la lumière des écrans qui retarde l’endormissement en agissant sur la mélatonine. De plus, utiliser ces divers écrans juste avant d’aller dormir provoque une stimulation et une excitation du cerveau qui empêche de trouver le sommeil.
 
Avec la multiplication des nouvelles technologies, l’avenir ne s’annonce pas rose. Les troubles du sommeil risquent fort de se multiplier, provoquant davantage de maladies de toute sorte.

Pour aller plus loin…

Bien dormir est essentiel pour être en bonne santé. Katisa Editions a compilé diverses méthodes simples et naturelles pour vous aider à mieux dormir. Pour les connaître, cliquez ici.


 


Isabelle BRUNET et Katy GAWELIK




Isabelle BRUNET et Katy GAWELIK


1.Posté par ameli le 15/03/2012 13:44
Il faut se faire aider car on m'a déjà dit que ça pourrait causer la mort.

Nouveau commentaire :

Bien dans sa Tête | Bien dans son Corps | Bien dans son Environnement | Bien dans son Travail | Divers | Les Grands Personnages | Contes, légendes, histoires inspirantes






Recherche

Recevez votre guide Le temps, votre allié pour la vie

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.


pub

Les News

Comment prendre son temps ?

29/01/2019 - ISABELLE BRUNET




 CopyrightFrance.com

http://www.wikio.fr