II faut choisir : ça dure ou ça brûle ; le drame, c'est que ça ne puisse pas à la fois durer et brûler. A. Camus

FLASH-INFO pour ne pas perdre le PHIL

Dimanche 27 Février 2011

C'est ce que l'on pourrait se demander à la lecture d'un article paru cette semaine dans le TéléObs, "les spectateurs se sentent pris pour des imbéciles". Les jeunes Français délaisseraient les fictions françaises télévisées au profit des séries américaines, car d'après Cécile Mingalon, directrice associée de "Séquence Marketing", les soaps françaises seraient trop "cerveau gauche". Du coup, elles sont jugées ringardes et prévisibles. Elles ne font pas vibrer.


La tradition française serait-elle trop "cerveau gauche" ?
Dans les séries américaines, "la bande-son capture les sens, stimule le cerveau droit. La musique ne se contente pas de souligner ce qui se passe à l'image. C'est un personnage à part entière". La mauvaise qualité des fictions françaises proviendrait-elle d'une mauvaise oreille musicale ? Pourtant, pour stimuler le cerveau droit, rien de tel que la musique. Aussi, l'excès de rationalité nuit à l'authenticité des personnages. "Dans les fictions américaines, on sent la crasse". Dans les films français, c'est un "pastiche de clochard". Or, ce sont les détails discrets qui ficèlent le personnage.
Autre phénomène qui expliquerait le désamour des jeunes Français pour la production française, ils ont une vision négative de leurs institutions, l'école, la police, l'hôpital etc. La police et l'hôpital made in USA sont plus exotiques. Mais peut-être est-ce aussi explicable par le fait que la représentation américaine de ces institutions fait davantage appel au cerveau droit qu'au cerveau gauche… D'ailleurs n'est-ce pas aussi vrai pour les avocats ? Ally McBeal est un personnage bien plus attachant que ceux d'Avocats et Associés. Comme par hasard, il s'agit d'une série qui manie très bien le registre musical, en particulier celui de Barry White… Quant aux magistrats, n'en parlons pas ! Rien de plus triste que la représentation des procès à la française.
Même dans l'éducation, la France recourt trop au cerveau gauche, ce qui peut nuire incontestablement à l'apprentissage des langues. Même erreur dans les entreprises françaises, trop imprégnées d'une hiérarchie lourde à l'ancienne avec un style de management qui ne tient pas suffisamment compte de l'intelligence émotionnelle… Bref, il y a donc beaucoup à dire sur ce déficit de cerveau droit. A quand les coachs pour se perfectionner en langage cerveau droit ?!

Article "Les spectateurs se sentent pris pour des imbéciles", TéléObs du 26/02 – 4/03/2011, p 7.

Marjorie Rafécas
Rédigé par Marjorie Rafécas le Dimanche 27 Février 2011 à 15:56 | Commentaires (1)

Recherche


Descartes n'était pas Vierge, un livre décalé sur les philosophes décrits par leur signe astrologique, pour mieux se connaître en philosophant. Pour en savoir plus, cliquer sur l'image ci-dessous.







Profil
Marjorie Rafécas

Infos XML

RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs


Recherche